Passer au contenu principal

Après la claque, le LS a beaucoup échangé puis s’est remis au travail

Sévèrement battus à Thoune samedi, les Lausannois ont multiplié les discussions. Pas de révolution, c’est ensemble qu’ils veulent trouver les solutions

Fabio Celestini et ses joueurs ont retrouvé le terrain mardi en milieu d'après-midi.
Fabio Celestini et ses joueurs ont retrouvé le terrain mardi en milieu d'après-midi.
Florian Cella

«J’ai de vraies raisons de penser qu’on peut s’en sortir tous ensemble.» Mardi, en début d’après-midi, Alain Joseph a rencontré tour à tour Fabio Celestini (l’entraîneur), puis Alain Rochat (le capitaine), avant de s’exprimer – accompagné par le vice-président Christian Ballif – devant l’équipe. La situation du club, actuel 10e et dernier de Super League avec un seul point récolté en cinq journées, a naturellement amené ces échanges, devenus carrément indispensables après la pauvre et inquiétante deuxième mi-temps de samedi, à Thoune (défaite 5-2). D’ailleurs, les joueurs eux-mêmes s’étaient réunis dès dimanche matin, en marge du traditionnel décrassage, pour tenter de mieux cerner les difficultés du moment.

On a donc beaucoup parlé du côté de la Pontaise. «Exprimer les choses, ça fait parfois du bien, soulignait Alain Joseph. J’ai donc entendu les points de divergence que peuvent avoir les uns et les autres, de convergence aussi. Et la synthèse devrait nous permettre de donner des indications qui, je l’espère, seront utiles au coach pour la suite de son travail.» Ce qui s’est passé mardi, après le congé du lundi, n’est ni nouveau ni révolutionnaire. Au printemps dernier, le LS avait déjà vécu une crise de confiance et de résultats. Confirmé au poste, Celestini avait alors emmené la barque vaudoise à bon port.

«Le football reste de toute façon quelque chose de très spécial, notait encore le président. La semaine dernière, l’entraîneur assurait que jamais l’équipe ne s’était aussi bien entraînée. Mais elle a livré à Thoune le moins bon de ses matches. Aujourd’hui, par exemple, quels que soient les joueurs alignés, tu ne fais pas de points si tu ne remportes pas les duels, c’est comme ça. J’ai eu devant moi un coach qui avait vraiment de l’énergie.» Reste à espérer que ses joueurs soient dans les mêmes dispositions.

Si on ne peut mettre en doute les compétences ou l’investissement de Fabio Celestini, le dernier mot revient comme toujours aux joueurs, dans leur comportement et ce qu’ils mettent sur le terrain, le jour du match. «La situation est compliquée. On sent une fragilité collective», notait pour sa part Thomas Castella. Le gardien du LS, avec 15 buts reçus en 5 matches, fait partie des premiers exposés, même si, bien sûr, il n’endosse qu’une petite part des responsabilités en matière de perméabilité défensive.

«A Thoune, en quittant le terrain, je me suis senti honteux, poursuivait-il. Et je pense qu’il en était de même pour mes coéquipiers. Nous n’avons pas envie de revivre cela. J’espère que cette claque va nous réveiller.»

Pas d’ultimatum

«Il est important de se dire les choses, mais aussi d’oser s’affirmer, notait encore Thomas Castella. Il faut que chacun soit bien conscient des risques encourus, pour la vie du club et pour son parcours personnel. Mais je crois qu’il n’y a que dans la victoire qu’on crée vraiment des liens et que notre travail peut être valorisé.»

Mardi en milieu d’après-midi, l’équipe a donc retrouvé le terrain, la seule chose qui compte vraiment dans l’esprit du coach lausannois. Lequel devra dégager d’ici à samedi une équipe capable de mettre suffisamment de confiance, de concentration et de hargne sur la pelouse pour aller chercher ce premier succès si nécessaire et tellement attendu. Une précision encore, mais elle est importante: ce LS - GC (19 h) ne prend en aucun cas l’allure d’un ultimatum pour le coach. «C’est un mot que je déteste, rappelait mardi Alain Joseph. La vie n’est pas faite ainsi. Nous sommes en réflexion commune. Je suis serein. Et j’espère bien sûr qu’on ira dans le juste.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.