Passer au contenu principal

David Thompson, nouveau boss du LS, fait le tour du propriétaire

Le CEO d’Ineos s’est adressé vendredi aux joueurs de l’équipe de Super League, avant de se familiariser avec les murs de la vieille Pontaise.

Vendredi en milieu de journée, David Thompson a fait connaissance avec ses nouveaux «employés»
Vendredi en milieu de journée, David Thompson a fait connaissance avec ses nouveaux «employés»
Vanessa Cardoso

«C’est le début d’une aventure ambitieuse, qui va s’inscrire dans la durée. Nous voulons former une équipe qui réponde à cette aspiration. Dans l’immédiat, j’ai demandé aux joueurs de pratiquer leur métier avec envie, et avec le sourire. Et, bien sûr, de livrer un bon match dimanche, face à Lucerne.» Vendredi, après une rencontre en matinée avec les gens de la Ville, au sujet du nouveau stade, David Thompson est venu à la Pontaise afin de se présenter aux joueurs de la première équipe. Pas de déclarations fracassantes, et c’est sans doute mieux ainsi, mais une simple prise de contact entre gens appelés à collaborer à l’avenir.

CEO d’Ineos, propriétaire du Lausanne-Sport depuis le début de la semaine, l’Anglais a confirmé la nomination prochaine d’un directeur sportif – «Nous avons reçu beaucoup d’offres à ce sujet, précise-t-il. C’est intéressant» –, lequel devra contribuer à étoffer l’effectif durant la pause d’hiver, afin d’éviter toute mauvaise surprise sportive au printemps. «Il va s’agir de trouver de bons joueurs qui sont prêts à entrer dans notre projet», assure-t-il. Une tâche qui ne sera pas simple, d’autant moins à cette période de l’année.

Dans sa façon de gouverner, David Thompson ne sera sans doute pas aussi proche de l’équipe que pouvait l’être Alain Joseph, l’ancien président. La nouvelle structure «football» créée au sein d’Ineos – 17'000 collaborateurs dans le monde, dont une soixantaine au siège de Rolle – lui permettra en effet de déléguer. Reste bien sûr à trouver les personnes les plus compétentes, les plus pointues même, pour permettre à l’équipe de progresser et au club de s’installer, d’ici trois ou quatre ans, dans le haut du classement.

Sur les routes de Valence

Dimanche, le boss ne sera pas présent à la Pontaise. Pendant que les joueurs lausannois tenteront de renouer avec le succès, David Thompson sera en effet sur les routes du marathon de Valence, en compagnie de plusieurs collaborateurs d’Ineos. Cet adepte de la course à pied a disputé pas moins de quatre marathons l’an dernier. Voilà quelques semaines, un peu en manque d’entraînement, il s’était contenté du semi-marathon de Lausanne.

L’homme semble donc posséder le profil du coureur de fond qui sied à la construction d’un LS plus costaud dans son nouvel écrin. David Thompson sera dans les tribunes du vieux stade le samedi 2 décembre pour la rencontre entre Lausanne et le FC Bâle. Une belle affiche qui lui permettra de mieux jauger des forces et faiblesses de l’équipe actuelle.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.