Passer au contenu principal

Djourou - LS: une affaire compliquée

La concurrence est rude pour s’attacher les services du défenseur international.

Johan Djourou.
Johan Djourou.
KEYSTONE

«C’est une piste compliquée, mais on y travaille.» Désigné directeur sportif ad interim, Stefan Nellen confirme l’intérêt du Lausanne-Sport pour Johan Djourou. Tout en précisant que l’affaire est très loin d’être conclue. «Personnellement, je n’ai pas encore eu de contact avec le joueur. En revanche, je sais que Fabio Celestini lui a récemment parlé au téléphone et que Djourou n’a pas fermé la porte à une éventuelle arrivée à Lausanne. Cela dit, la concurrence est rude. Sans parler de l’étranger, le FC Sion n’est pas le seul club suisse à avoir posé un œil sur le Genevois. Mais comme, dans le foot, rien n’est impossible, il existe un petit espoir de le voir venir renforcer notre défense.»

Pour appâter Johan Djourou, l’ambitieux projet sportif lausannois ne suffira pas. Il faudra aussi que son salaire soit le moins éloigné possible de celui qu’il perçoit à Antalyaspor (environ 1,2 million d’euros net!). «Il est clair que nous ne pourrons pas nous aligner sur ces chiffres, sourit Nellen. Et puis, il faut d’abord qu’il soit définitivement libéré par son club turc, ce qui n’est pas encore le cas.»

Quoi qu’il en soit, le LS continue de chercher un défenseur central capable d’améliorer ce secteur de jeu. «Pour l’instant, aucun joueur à l’essai ne doit rejoindre l’équipe en Espagne, conclut le nouveau vice-président du LS. Mais pas de panique, nous avons du temps – jusqu’au 15 février – pour trouver l’homme de la situation. À mon avis, nous devrons toutefois attendre début février, soit la fermeture des marchés européens, pour obtenir le prêt d’un bon défenseur.»

Un renfort qui sera le dernier de l’hiver. Avec les apports de Rapp, de Fransson, de Zidane et de l’espoir bâlois et international M21 Dominik Schmid (19 ans, en prêt jusqu’en juin 2019), Celestini dispose désormais d’un groupe à la hauteur de ce qu’avait promis Ineos il y a deux mois. Au chapitre des départs, Gabriel Torres, qui ne s’est finalement pas rendu en camp d’entraînement en Espagne, est, lui, en partance pour le Chili. Avec l’objectif d’avoir un temps de jeu suffisant pour faire partie des 23 Panaméens qui disputeront la Coupe du monde.

Lundi soir enfin, le LS Vaud Foot SA s’est doté d’un nouveau conseil d’administration. Comme prévu, David Thompson en est le nouveau président. Il sera entouré de Stefan Nellen (vice-président), de Florence Bardot et de Ian Ryfe (administrateurs). Alain et Yves Joseph, Christian Ballif et Joe Mirante ont, eux, démis­sionné.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.