«Dans mon esprit, je suis encore au Team Vaud»

FootballAuteur d’un doublé pour son premier match avec le LS, Lucas Pos ne se berce pas de fausses illusions.

Le joueur lausannois Lucas Pos célèbre son but lors de la rencontre de football de Challenge League entre le FC Lausanne-Sport, LS, et le FC Winterthur.

Le joueur lausannois Lucas Pos célèbre son but lors de la rencontre de football de Challenge League entre le FC Lausanne-Sport, LS, et le FC Winterthur. Image: Valentin Flauraud/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le plus talentueux des jeunes attaquants du pays n’aurait peut-être même pas osé en rêver. Lucas Pos (20 ans), lui, pourtant défenseur de métier, l’a fait. Pour sa toute première apparition en Challenge League avec le Lausanne-Sport, celui qui peaufine sa formation depuis trois ans et demi avec le Team Vaud M21, en 1re ligue, s’est fait l’auteur d’un magnifique doublé, samedi, contre le FC Winterthour. Deux buts – presque similaires – inscrits de la tête suite à deux balles arrêtées brillamment bottées par Stjepan Kukuruzovic.

«Je n’aurais effectivement pas pu espérer de meilleurs débuts, admettait, avec un sourire timide, Lucas Pos après la rencontre, mais je dois reconnaître que les conseils et les encouragements de mes coéquipiers m’ont aussi bien aidé. Heureusement, car la différence entre la 1re ligue et la Challenge League est très grande à tous les niveaux. Ici, la moindre erreur ne pardonne pas.»

Des erreurs, Lucas Pos n’en a pas commis beaucoup. À la fois grâce à une performance défensive très appliquée et parce que les offensives zurichoises ont été rares. Un contexte idéal pour un baptême du feu qui n’enlève rien au mérite de ce binational, suisse et américain, qui a grandi jusqu’à l’adolescence aux États-Unis. «Le fait que Lucas marque deux buts samedi est bien sûr extraordinaire, se réjouit Ilija Borenovic, son entraîneur au Team Vaud M21. En revanche, cela ne m’étonne pas du tout qu’il s’en soit aussi bien sorti. Je le savais prêt à répondre aux exigences de la Challenge League. Il attendait d’ailleurs patiemment ce moment depuis quelque temps déjà.»

Après avoir été parfois intégré à l’équipe première du LS par Fabio Celestini la saison dernière déjà, Lucas Pos a cette fois été récompensé de son inlassable travail par une titularisation en Challenge League. Une «promotion» qui ne l’empêche pas de garder les pieds sur terre. «Dans mon esprit, je continue de faire partie des M21, admettait-il samedi. Je préfère me concentrer sur mon travail quotidien pour faire en sorte de progresser encore.» Un discours plein de sagesse qui n’étonne pas Borenovic. «En plus d’être un gros travailleur, Lucas a un état d’esprit exceptionnel. C’est un défenseur athlétique (187 cm) et complet qui est capable de jouer à tous les postes, derrière. Mais son excellent jeu de tête est un atout appréciable. Avec nous aussi les deux buts qu’il a réussis au 1er tour l’ont été de la tête sur des balles arrêtées.» (nxp)

Créé: 26.11.2018, 22h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...