Janick Kamber, symbole d’un recrutement intelligent

Lausanne-SportLe LS compense son maigre budget par une campagne de transferts avisée, notamment avec l'arrivée du jeune Janick Kamber, sacré champion du monde M17 en 2009. Publié le 7 juillet 2011.

Janick Kamber lors d'un match amical entre Lausanne-Sport et Servette, le 2 juillet à Tolochenaz.

Janick Kamber lors d'un match amical entre Lausanne-Sport et Servette, le 2 juillet à Tolochenaz. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Néo-promu en Axpo Super League, Lausanne-Sport a compensé la modestie de ses moyens financiers - un budget aux alentours de 6 millions de francs - par une intelligence certaine dans sa campagne de transferts. Symbole d’un début d’été plutôt réussi du côté de la Pontaise, le jeune Janick Kamber, champion du monde M17.

Le joueur de couloir, 19 ans, est une des très belles trouvailles du LS pendant le mercato. Un club vaudois qui a misé tant sur l’expérience (Page) - voire même sur l’envie de revanche de certains (Marin, Coltorti) - que sur la jeunesse (Kamber, mais aussi Lyng ou le produit du centre de formation Khelifi, lequel a fait forte impression durant les matches amicaux).

Architecte de la construction de l’équipe, Alain Baumann explique la démarche du club. «Nous avons recherché de l’expérience, mais aussi de la qualité. Avec MM. Collet, Joseph et Rueda, nous avons trouvé un accord parfait sur la répartition des tâches.»

L’aspect sportif d’abord

Sacré champion du monde M17 en 2009 et arrivé en provenance des espoirs de Bâle, Janick Kamber s’est engagé pour deux ans à la Pontaise, avec un vrai plan de carrière. «J’ai discuté avec Thorsten Fink et j’ai compris que je n’avais aucune chance de jouer à Bâle. J’ai voulu effectué un pas vers l’avant pour jouer en Super League et m’améliorer.»

Le gaucher a donc privilégié la piste nationale plutôt que de répondre, comme bien de ses coéquipiers champions du monde, aux sirènes de l’étranger. «Il y avait des offres, parfois avec un gros montant à la clé, confie Kamber. Mais le plus important est l’aspect sportif de ma carrière, pas l’argent. Je joue au football parce que j’ai du plaisir à le faire. L’argent, ça viendra peut-être plus tard, si je deviens un jour un bon joueur.»

Ce choix, presque anachronique dans le contexte ambiant, n’a pas été difficile à opérer, explique le joueur, qui travaille également un jour par semaine dans une assurance pour terminer son apprentissage. «Comme ça, j’ai un papier en main, et j’arrête un peu de penser au football. Ca me fait du bien. Dans ma famille, nous n’avons aucune peine à demeurer réalistes. Nous venons d’un petit village (ndlr: Mümliswil) où tout le monde se connaît. C’est pour cela aussi que j’ai aisément pu revenir à une vie normale après le titre mondial.»

Roux prolonge

La tête sur les épaules et la promesse d’un beau talent, Janick Kamber incarne bien la politique de Lausanne-Sport depuis la prise de pouvoir du président Jean-François Collet. C’est du reste fort logiquement que les dirigeants vaudois se sont entendus avec Jocelyn Roux, 15 buts la saison dernière, pour une prolongation du contrat. L’attaquant était attendu mercredi après-midi dans les bureaux de la présidence pour parapher le document.

«Nous cherchons encore un ou deux joueurs, au moins un attaquant», poursuit Baumann. Le vice-président Alain Joseph, tout heureux de conserver Roux puisqu’il l’estime complémentaire avec le Danois Lyng, confirme que ce nouveau buteur pourrait être le Roumain Christian Ianu, que l’entraîneur de Lucerne Murat Yakin ne désirerait plus. «Mais si cela ne se fait pas, d’autres pistes ont été activées», conclut-il.

Devant la satisfaction générale qui semble habiter le staff lausannois, il est bien possible également de voir Alain Baumann jouer lui aussi les prolongations. «J’espère que notre campagne de transferts sera terminée fin juillet. Nous discuterons ensuite des nos possibilités. Tout le monde est intéressé par la poursuite de la collaboration.» (SI/Julien Pralong/nxp)

Créé: 16.12.2011, 12h54