Lausanne s'incline 0-2 face à Sion

FootballLes Vaudois se sont inclinés face à Sion en quart de finale de la Coupe de Suisse à la Pontaise.

Le joueur valaisan Gennaro Ivan Gattuso (à droite) lutte pour le ballon avec le joueur vaudois Rodrigo Lacerda.

Le joueur valaisan Gennaro Ivan Gattuso (à droite) lutte pour le ballon avec le joueur vaudois Rodrigo Lacerda. Image: Laurent Gillieron/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le FC Sion s'est imposés 2-0 face à Lausanne en quart de finale de la Coupe de Suisse. Une victoire acquise sur une réussite du «revenant» Vanczak et un penalty dans les arrêts de jeu de Ndjeng. Une victoire qui ne peut toutefois pas guérir tous les maux d'une équipe toujours très loin de jouer un football conforme aux ambitions - parfois démesurées il est vrai - de son président.

L'opération commando menée par l'entraîneur-capitaine-joueur Gennaro Gattuso a été menée à bon terme. La «chance» des Sédunois fut d'affronter une équipe qui est également en souffrance. Comme samedi dernier face au Servette FC, Lausanne a singulièrement manqué de tranchant. Son manque de percussion annonce des lendemains douloureux pour Laurent Roussey et ses joueurs. Après ce quart de finale, le doute n'est plus permis: Lausanne-Sport est un candidat à la relégation.

Le rappel de Vilmos Vanczak, qui avait été écarté à la mi-temps du premier match de l'année à Bâle, sonnait bien comme une évidence. Souhaité et sans doute dicté par le président, le choix de relancer le latéral hongrois a payé au-delà de toutes les espérances. A la 28e, Vandjak surgissait sur un long coup-franc botté de la droite par Dinsdag. Mais comment Victor Munoz a-t-il pu se priver de la meilleure arme offensive du FC Sion? Il ne faut pas chercher bien loin les raisons de la disgrâce de l'entraîneur espagnol qui était d'ailleurs présent à La Pontaise.

Ce coup-franc a avait été provoqué par Ndjeng. Titularisé à la pointe de l'attaque aux côtés de Leo dans le 4-4-2 de Gattuso, le Camerounais a laissé entrevoir quelques raisons de croire en l'avenir. Il fut d'ailleurs l'une des rares lueurs de cette soirée bien morne.

En ouvrant le score, Sion avait fait le plus dur. Bien en place comme on dit dans le monde de la Ligue 1 autour de ses deux «pitbulls» Gattuso et Fernandes, les Sédunois avaient alors le beau rôle: laisser venir un adversaire presque sans venin.

Conscient de l'impuissance de son équipe, Laurent Roussey lançait un deuxième attaquant dans la bataille en seconde période. Moussilou relayait un Khelifi bien trop timoré sur son flanc gauche. Malgré une emprise réelle sur cette rencontre, les Vaudois devaient toutefois attendre la... 71e minute pour se procurer leur première occasion. Mais quelle occasion avec ce missile de Malonga sur la transversale! Ce fut malheureusement la seule pour les Vaudois. (SI/24 heures)

Créé: 27.02.2013, 22h25

Lausanne-Sport - Sion 0-2 (0-1)

La Pontaise. 4000 spectateurs.

Arbitre: Jacottet.

Buts: 28e Vanczak 0-1. 94e Ndjeng (penalty) 0-2.

Lausanne-Sport: Débonnaire; Chakhsi, Katz, Sonnerat, Meoli (33e Facchinetti); Sanogo, Marazzi (81e Tafer), Khelifi (46e Moussilou), Rodrigo; Malonga, Guie Guie.

Sion: Vanins; Vanczak, Adailton, Dingsdag, Bühler (74e Sauthier); Basha, Gattuso (86e Yoda), Fernandes, Lafferty (61e Crettenand); Ndjeng, Léo.

Notes: Lausanne sans Favre (blessé), Sion sans Margairaz, Adao ni Marques (blessés).

Avertissements: 17e Fernandes. 20e Sonnerat. 28e Rodrigo. 64e Moussilou. 92e Crettenand.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...