Le Lausanne-Sport et Marco Simone, c'est sans doute terminé

FootballLe match de samedi s'est transformé en déroute contre Schaffhouse. L'entraîneur italien va-t-il démissionner ou sera-t-il licencié? Alain Joseph, le président, ne voit guère d'autres solutions.

Marco Simone la mine défaite samedi 21 mars suite à la déroute de son équipe contre Schaffhouse à la Pontaise.

Marco Simone la mine défaite samedi 21 mars suite à la déroute de son équipe contre Schaffhouse à la Pontaise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Lausanne-Sport avait clairement affiché ses ambitions en début de saison: il voulait jouer les premiers rôles en Challenge League. Et à l'automne, en licenciant son premier entraîneur, Gabriele, pour le remplacer par le revenant Marco Simone, le club avait nettement affirmé son envie de regarder vers le haut. Les choses ont bien changé: quelques heures après la déroute de samedi contre Schaffhouse à la Pontaise, le président Alain Joseph ne cachait pas que des décisions devaient se prendre. Et qu'elles concernaient directement l'avenir de Marco Simone: «Je ne sais pas si les joueurs peuvent faire plus que ce qu'ils font, mais je ne crois pas qu'ils se moquent du public. Je pense surtout qu'ils ne forment pas une équipe. Nous venons de prendre un point en six matches, ou quatre en neuf matches, ce qui est catastrophique et nous mène à regarder vers le bas du classement. Nous sommes en danger. Il faut donc que des décisions soient prises.»

«J'accepterais sa démission»

Cela signifie-t-il que le président accepterait volontiers la démission de Marco Simone? «Il n'est pas le seul responsable de la situation, nous les dirigeants et les joueurs y sommes pour quelque chose. Les joueurs ne voulaient plus de Gabriele dans leur majorité, nous les avons écoutés. Le problème est que nous devons finir la saison le moins mal possible, et préparer les années, je dis bien les années, à venir. Marco Simone m'a toujours respecté, je le respecte aussi. S'il m'annonce sa démission, je l'accepterai.» Et s'il ne l'annonce pas? «Son contrat va jusqu'au dernier match, mais j'ai l'impression qu'il n'en peut plus. Nous devons, lui et nous, nous sortir de cette situation humiliante pour chacun. Si nous devions nous séparer de lui, du fait de notre décision, nous tenterons de trouver un arrangement financier. Je compte sur lui pour être compréhensif. Car si nous en sommes là, c'est aussi en partie sa responsabilité».

Il y a urgence

La décision devrait tomber dans les heures qui viennent. Il y a une forme d'urgence, car dans les travées de la Pontaise, samedi, les mines étaient austères, voire tristes. Au-delà de la colère. Il y a longtemps qu'un LS, à domicile, n'avait produit une aussi pâle performance. Les techniciens mettaient nettement en cause l'organisation tactique - ce 3-5-2 auquel Simone tient tellement - du LS, arguaient qu'elle ne peut convenir qu'à un contingent haut de gamme. Les errances défensives, les occasions offertes à l'adversaire, leur donnent raison.

D'autres voix venues de l'intérieur même de l'équipe soulignaient les décisions étranges de Marco Simone, qui avait laissé Guillaume Katz, son capitaine, sur la touche, sans même le convoquer pour le match et sans explication, parce qu'il aurait contesté le contenu des entraînements, essentiellement basés sur la condition physique et très peu sur la jouerie. David Marazzi était dans le même cas: pas convoqué. Lorsque nous avons questionné Marco Simone après la rencontre à ce propos, sa réponse a été: «L'équipe passe avant les individus.» Nous lui avons également demandé s'il se remettait en cause. Sa réponse: «Je me remets toujours en cause, surtout après les victoires.»

Étonnant Simone qui semble jongler avec les formules comme avec les joueurs. Alors qu'il évoquait, samedi soir toujours, l'absence du buteur Ianu parti à Lucerne, nous lui avons rappelé que contre le Mont, en automne, il avait laissé le Roumain sur la touche bien qu'il ait marqué trois buts à Wohlen cinq jours avant. Sa réponse: «C'est une vision de journaliste, nous les entraîneurs nous analysons les choses sur la longueur.» Le LS tremble sur ses bases. Des témoignages venus des vestiaires s'alarment du fait qu'il n'y a plus ni cohésion ni esprit de groupe. Que tout s'écroule, que n'importe quoi est possible à tout moment, à l'instar des deux expulsions de samedi, Rippert pour agression, Krasniqi pour deux cartons. Un signe du malaise. Le point positif du moment, c'est que le club est en tête du classement tenant compte de la participation aux matches des jeunes du crû. C'est bien, mais c'est si peu.

Lausanne-Sport-Schaffhouse: 0-3 (0-1)

Buts: Mariani, 38e, 0-1; Tadic, 50e, 0-2; Tadic, 65e, 0-3, Alioski 69e 0-4 Stade de la Pontaise, 850 spectateurs. Arbitrage de M.Adrien Jaccottet Avertissements à Monteiro, Krasniqi, Dupuis, Tadic, et expulsion de Rippert pour voie de fait à la 43e minute. Krasniqi expulsé pour un deuxième carton jaune à la 80e minute.

Lausanne-Sport: Castella; De Pierro, Monteiro, Rippert; Veloso, Meite (26e, Yang), Maouche, Salihaj (43e Krasniqi), Hochstrasser (63e, Ngakoutou), Malonga, Dupuis. Schaffhouse: Kostadinovic; Gonçalves (Tranquilli, 74e), Neitzke, Zarkovic, Alioski; Ndzomo, Buqaj (80e, Almerares), Bicvic, Mariani (55e, Seferagic); Tadic, Gül.

Créé: 22.03.2015, 12h49

Articles en relation

Le Lausanne-Sport en pleine crise

Football Samedi après-midi à la Pontaise, les joueurs du LS ont essuyé une défaite large et justifiée devant le FC Schaffhouse. Plus...

LS, une éclipse qui dure un peu trop longtemps

Football Lausanne reste sur quatre défaites avant la venue de Schaffhouse à la Pontaise. Il est temps que ça change, non? Plus...

Le Lausanne-Sport s’enfonce un peu plus

Football Le LS a concédé une quatrième défaite de rang samedi à Winterthour (4-1). Diminués, les Vaudois n’ont pas eu voix au chapitre et sont toujours à la recherche de confiance. Plus...

Pour le LS, toujours le même malheureux scénario

Football Une mi-temps convenable face à Wohlen, et puis plus rien. Et troisième revers consécutif sur le même score pour les Lausannois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.