Passer au contenu principal

Le LS est en chantier, Celestini pourrait devenir son contremaître

L’ancien joueur pourrait se mettre dans la peau de l’entraîneur. Pour autant qu’un vrai projet soit développé.

Fabio Celestini a représenté le LS à 29 reprises en tant que joueur. Le fera-t-il désormais en qualité d’entraîneur?
Fabio Celestini a représenté le LS à 29 reprises en tant que joueur. Le fera-t-il désormais en qualité d’entraîneur?
FLORIAN CELLA

Le Lausanne-Sport n’avance plus. Pire, il régresse. En 2015, l’équipe n’a pris qu’un seul point sur dix-huit possibles. Comment sortir de cette impasse? La question est d’au­tant plus importante, d’autant plus complexe aussi, qu’elle s’inscrit doublement dans le temps. Dans l’immédiat, le LS doit aller chercher les points nécessaires à… son maintien en Challenge League. Alors que 36 uni­tés restent en jeu, il n’en compte plus que dix d’avance sur le dernier, un FC Le Mont qu’il rencontrera d’ailleurs samedi. Il serait dangereux de minimiser le danger, tant «l’équipe» est apparue à la dérive ce week-end. Un peu plus loin se situe l’essentiel de la nouvelle mission des dirigeants: donner une identité claire au club, au-delà des déclarations d’intention qu’on connaît, sur la base d’un véritable projet. Autrement dit offrir à la première équi­pe les moyens nécessaires à son développement. En oubliant un peu les envies de grandeur et les solutions de prestige qui, on le voit depuis trois ans, ne mènent à rien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.