LS, une éclipse qui dure un peu trop longtemps

FootballLausanne reste sur quatre défaites avant la venue de Schaffhouse à la Pontaise. Il est temps que ça change, non?

Lors de ses trois premières sorties avec le LS, N’Gakoutou n’a pas trouvé le chemin du but.

Lors de ses trois premières sorties avec le LS, N’Gakoutou n’a pas trouvé le chemin du but. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vendredi matin, à l’heure où les passants avaient le nez levé vers le ciel, pour le spectacle rare de la lune venant quelques instants masquer le soleil, les footballeurs du Lausanne-Sport répétaient leurs gammes sur le synthé de la Blécherette, tentant ainsi de conjurer le sort d’un début d’année 2015 plus que poussif. Avec un seul point pris en cinq matches, le bilan est bien entendu fort décevant. Mais à la différence de l’éclipse solaire, la durée de l’«absence» du LS est impossible à pronostiquer. Tout à l’heure, à la Pontaise, les joueurs de Marco Simone s’efforceront de prendre la mesure du modeste Schaffhouse, sans aucune garantie.

«Comme le disait un joueur de la Juventus cette semaine, le progrès passe d’abord par les choses simples. Or, chez nous, la constante, c’est que nous ratons trop de choses simples.» S’il apprécie les vertus du travail au quotidien, Marco Simone voit sans doute arriver le week-end avec une pointe d’appréhension. «Nous ne sommes pas dominés dans le jeu, mais nous faisons trop de cadeaux, notamment dans le marquage.» Un constat que le match de Winterthour (défaite 4-1) a largement confirmé. Et le fait d’avoir dû aligner une défense inédite, avec deux néophytes en Challenge League (Ombala et Carvalho) ne doit pas servir d’excuse.

A ces soucis défensifs s’ajoute un cruel manque d’efficacité offensive. Titulaire ces trois derniers matches, Quentin N’Gakoutou imaginait un autre scénario pour ses débuts en Suisse.

«Se libérer la tête»

«Il nous manque toujours un petit truc et ça commence à faire long, remarque le Français. Je crois en même temps qu’il ne faut pas trop se poser de questions, mais plutôt chercher à se libérer la tête. J’espère vivement qu’on trouvera des solutions pour ce match contre Schaffhouse.»

N’Gakoutou (20 ans) possède un contrat avec Monaco. Après un passage à Arles-Avignon (Ligue 2), il est à Lausanne jusqu’à l’été. «Pour avoir du temps de jeu, acquérir de la maturité, travailler le mental.» Et peut-être aussi inscrire quelques buts…

(24 heures)

Créé: 21.03.2015, 13h02

Articles en relation

Le Lausanne-Sport s’enfonce un peu plus

Football Le LS a concédé une quatrième défaite de rang samedi à Winterthour (4-1). Diminués, les Vaudois n’ont pas eu voix au chapitre et sont toujours à la recherche de confiance. Plus...

Pour le LS, toujours le même malheureux scénario

Football Une mi-temps convenable face à Wohlen, et puis plus rien. Et troisième revers consécutif sur le même score pour les Lausannois. Plus...

Triste constat, le LS ne sait toujours pas marquer

Football Une entame de match intéressante et puis plus rien, si ce n’est un but servettien dans les ultimes secondes. Plus...

Le Mont express

Le match: Le Mont joue dimanche à Bienne (15 h).

Les absents:
Araz, Reis (suspendus), Alvarez (blessé).

L’info: Alvarez s’est blessé cette semaine à l’entraînement dans une collision avec l’un des gardiens. Verdict: fracture de la cheville et fracture du nez. L’attaquant a été opéré vendredi.

Claude Gross: «C’est bien sûr un match important, mais pas décisif. Au premier tour, nous avions relancé les Biennois en perdant chez eux. Aujourd’hui ils vont mieux. Mais Servette restait sur six victoires consécutives et nous avons pu leur poser pas mal de problèmes. Alors…»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.