LS s’impose au petit trot

Football Vainqueur 2-0 de Kriens dans le brouillard, le leader de Challenge League compte désormais neuf points d’avance sur GC.

Le défenseur central  Noah Loosli a fêté sa première réussite de la saison.

Le défenseur central Noah Loosli a fêté sa première réussite de la saison. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Lausanne-Sport a vite repris ses bonnes habitudes, dimanche à la Pontaise. Dans des conditions compliquées par le brouillard - le coup d’envoi a dû être retardé de près d’une demi-heure - le leader de Challenge League a poursuivi son impressionnante série de victoires à domicile après le brusque et inattendu coup d’arrêt du 8 décembre dernier, face à Vaduz.

Il est vrai que l’opposition qu’a essayé de lui proposer Kriens ne s’est pas montrée assez consistante pour espérer freiner la marche en avant lausannoise. Après avoir galvaudé d’entrée une gigantesque occasion par Follonier - seul à six mètres de Castella le Valaisan a incroyablement manqué la cible - les Lucernois ne sont en effet plus parvenus à inquiéter le gardien du LS. Au contraire de son alter ego de Kriens, Sebastian Osigwe, qui devait se multiplier pour empêcher Oliveira, et surtout Turkes à deux reprises, de corser l’addition après l’ouverture du score signée Noah Loosli. Pour sa première réussite de la saison, le défenseur central reprenait magnifiquement de la tête un corner de Schneuwly (13e).

Supérieurs à tous les niveaux

La tâche de Vaudois déjà bien supérieurs à tous les niveaux allait être encore facilitée juste avant la pause lorsque M. Gianforte mettait un terme prématuré à la partie de Nikola Mijatovic. Une exclusion - peut-être un brin sévère - due à une intervention musclée contre Boranijasevic.

Une situation idéale dont le LS aurait dû profiter pour vite se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise. Il n’en a longtemps rien été malgré plusieurs opportunités manquées par Turkes et Zeqiri surtout. Et même si Kriens ne parvenait jamais à se montrer dangereux dans un brouillard de plus en plus épais, le risque d’une égalisation douloureuse germait peu à peu. Une très légère appréhension que Koura apaisait trois minutes après son entrée en jeu en déposant au fond du filet lucernois une offrande de Boranijasevic (74e). Pour sceller un succès qui donne désormais une belle marge de neuf longueurs d’avance aux Lausannois sur Grasshopper. LS - Kriens 2-0 (1-0)

Pontaise. 2206 spectateurs. Arbitre: M. Gianforte. Buts: 13e Loosli 1-0, 74e Koura 2-0. LS: Castella; Boranijasevic, Loosli, Monteiro, Flo; Pasche (62e Koura), Kukuruzovic, Schneuwly (85e Lukembila); Oliveira (71e Dominguez), Turkes, Zeqiri (78e Bares). Kriens: Osigwe; Fäh, Elvedi, Berisha; Costa, Wiget, Kukeli (79e Yesilcahir), Mijatovic; Follonier (59e Ulrich), Dzongalic (64e Texeira); Siegrist (76e Abubakar). Avertissement: 52e Pasche, Expulsion: 40e Mijatovic (faute grossière sur Boranijasevic). Notes: LS sans Geissmann (suspendu), Cabral, Ndoye ni Puertas (blessés). Kriens sans Sadrijaj (suspendu), Bürgisser ni Fanger (blessés).

André Boschetti, Lausanne

Créé: 02.02.2020, 17h45

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.