Passer au contenu principal

«A Noël, je m’entraînais tout seul sous la neige»

Pour la première fois, Adilson Cabral a accepté d’évoquer un parcours fait de très hauts et de très bas avant son retour réussi au LS.

Adilson Cabral, capitaine du Lausanne-Sport, a su rebondir dans la capitale vaudoise.
Adilson Cabral, capitaine du Lausanne-Sport, a su rebondir dans la capitale vaudoise.
FLORIAN CELLA

Adilson Cabral, ces huit derniers mois ont été très pénibles pour le Lausanne-Sport alors que vous connaissez une véritable résurrection. D’accord?

Tout à fait. Pour ce qui concerne le LS, je dois avouer qu’au cours de ma carrière je n’avais jamais connu un contexte aussi compliqué que celui que nous avons vécu ce printemps. L’équipe n’y arrivait tout simplement plus. Même à Zurich, l’année de la relégation, la sinistrose n’était pas comparable. Mais c’est vrai que nous avions alors gagné la Coupe. Sur un plan plus personnel, on dira que j’ai réussi à revenir de nulle part.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.