Pablo Iglesias pourra recruter mais devra aussi élaguer

FootballLe directeur sportif du LS aura de quoi renforcer son contingent mais il devra surtout penser à le réduire numériquement.

Après avoir manqué ses transferts en été 2018 puis en janvier dernier, Pablo Iglesias aura une marge de manœuvre étroite pour renforcer le LS, cet été.

Après avoir manqué ses transferts en été 2018 puis en janvier dernier, Pablo Iglesias aura une marge de manœuvre étroite pour renforcer le LS, cet été. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bob Ratcliffe a quitté Lausanne lundi matin. Sans s’être exprimé plus en détail sur la stratégie à court terme du Lausanne-Sport que lors du repas de soutien, trois jours plus tôt.

Directeur commercial du club, Vincent Steinmann est probablement celui qui a passé le plus de temps en compagnie du président lors de son court passage. «Il parlera bientôt, assure celui qui est aussi le responsable de la communication. Ce que je peux vous dire, c’est que, comme nous tous, Bob Ratcliffe est très déçu par cette saison. Mais l’objectif déclaré du LS reste toujours d’inaugurer le stade de la Tuilière en Super League, l’an prochain.»

«Il y a une volonté claire d’éviter les excès pour continuer de construire un club véritablement pérenne»

La question est maintenant de savoir si Pablo Iglesias aura les moyens financiers d’apporter les quelques corrections nécessaires pour que Giorgio Contini – il sera toujours à la tête de l’équipe la saison prochaine – puisse mieux faire… «Il est clair que des investissements comme ceux consentis en janvier 2018 sont exclus, explique Vincent Steinmann. En revanche, il est probable que quelques renforts arriveront. Comme l’a dit Bob Ratcliffe lors du repas de soutien, Ineos continuera d’investir et de développer l’ensemble du club, comme il l’a fait jusqu’à ce jour. Et cela concerne bien évidemment le domaine sportif. Mais il y a une volonté claire d’éviter les excès pour continuer de construire un club véritablement pérenne.»

Des propos qui doivent un peu rassurer Pablo Iglesias. Car s’il avait été obligé de se séparer de quelques éléments jugés superflus par le coach et la direction technique avant de commencer ses emplettes, les joueurs qu’il a dans son collimateur (à découvrir dans la galerie ci-dessous) risquaient bien d’avoir entre-temps trouvé leur bonheur ailleurs.

Dans le contingent actuel du LS, qui part? Qui reste?

Sans vouloir trop s’épancher sur le récent passé, le directeur sportif, très marqué par ce barrage manqué d’un souffle au terme d’un exercice très décevant, ne nie pas sa part de responsabilité dans cet échec. «Mais seulement sur les décisions que j’ai moi-même prises, pas sur les erreurs que l’on m’attribue à tort, soupire-t-il. Maintenant, ce que je sais, c’est que je dois composer un groupe de 24 éléments (dont trois gardiens) pour attaquer la prochaine saison. Et comme nous avons déjà 26 joueurs sous contrat, auxquels il faudra bientôt ajouter, j’espère, Thomas Castella, Nicolas Gétaz et Jérémy Manière, tous en fin de bail mais que nous souhaitons conserver, la marge de manœuvre est mince.»

Avec Diego Berchtold – le troisième gardien sera remplacé par un jeune du Team Vaud – et Ramon Buess, deux joueurs en fin de contrat sont déjà sur le départ. Les trois cas les plus délicats à régler concernent ces joueurs pour lesquels Ineos avait dépensé plus de 3 millions de francs, il y a dix-huit mois. C’est-à-dire Francesco Margiotta, Simone Rapp et Enzo Zidane, tous, de surcroît, au bénéfice de salaires très importants.

Pour l’Italien, qui souffre à la fois du mal du pays et d’évoluer au sein d’une Challenge League qu’il estime indigne de son talent, un club de Super League aurait manifesté un intérêt. Idem pour Rapp qui pourrait rester à Saint-Gall. Quant à Zidane, son agent, Alain Migliaccio, aurait assuré au LS, au moment de son transfert, que l’investissement consenti – environ 800'000 francs – serait au minimum récupéré par le club de la Pontaise lors du futur transfert du fils de Zinédine. Une promesse que le LS se réjouit de voir honorée

Créé: 29.05.2019, 14h00

Articles en relation

Le Lausanne-Sport frôle la faute professionnelle

Football Apathiques et sans envie, les Vaudois n’ont pas su battre Schaffhouse et profiter du nul concédé par Aarau Plus...

Giorgio Contini est-il capable de relever les Lausannois?

Football Le coach du LS avait bien su gérer les périodes difficiles sur le banc de Vaduz. Mais il peine à fédérer dans son vestiaire actuel. Plus...

La nouvelle vie d'Enzo Zidane

Football Prêté par le LS au Rayo Majadahonda, en 2e division espagnole, le fils de Zizou y réussit des débuts encourageants. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.