Passer au contenu principal

Trois éléments sont nécessaires à l’épanouissement du LS

Des conditions de jeu acceptables, un adversaire qui ne ferme pas le jeu et une ouverture du score rapide: voilà tout ce qu'il faut au bonheur du Lausanne-Sport.

Le bonheur du Lausanne-Sport tient en trois éléments.
Le bonheur du Lausanne-Sport tient en trois éléments.
Valentin Flauraud, Keystone

Considérez-les comme les trois pièces du puzzle lausannois. Si l’une ou plusieurs d’entre elles manquent, cela peut quand même faire l’affaire. Mais le résultat a tout de suite moins d’allure et perd en cohérence. La première, ce sont les conditions extérieures. Le souvenir de la défaite du 3 avril dernier contre Servette, sous un déluge de neige, est encore frais. Celui du dernier revers mortifiant à Chiasso aussi. Plus récemment, il y a eu cette victoire difficilement arrachée face à Kriens, dans le brouillard de la Pontaise. Pour donner la pleine mesure de ses capacités, le LS a besoin d’un cadre stable. Soit une météo correcte et un terrain en bon état.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.