Passer au contenu principal

Le LUC peut devenir champion de Suisse dimanche à Dorigny

Vainqueurs à Glaris dans l’acte II, les universitaires ne sont plus qu’à une victoire du sacre.

De g.à droite, ulien Carrel (LUC-4), Vadzim Pranko (LUC-14), Adrien Prevel (LUC-20)
De g.à droite, ulien Carrel (LUC-4), Vadzim Pranko (LUC-14), Adrien Prevel (LUC-20)
PHILIPPE MAEDER

Jonas Kvalen, Monsieur 100%. Irrésistible, le Norvégien (25 points au total) a livré un hallucinant 13 sur 13 en attaque dans le dernier set. Une réussite totale qui a permis au LUC de remporter une deuxième victoire capitale dans cette finale de LNA.

«Il fallait avoir les nerfs solides pour revenir et résister après la perte de la 3e manche, résumait avec un calme olympien le héros du soir. On avait perdu le fil à la réception et on ne savait plus trop où on était. Heureusement, nous avons pu redémarrer la machine au meilleur moment.»

Revenu à 2-1, Näfels pensait que le vent avait tourné en sa faveur. Les hommes de Polák Dalibor avaient sonné la révolte au plus fort de la domination vaudoise, pour arracher leur premier set (25-23). Portés par leur public, les Glaronais poussaient le LUC dans les cordes.

Force de caractère

C’était sans compter le sursaut d’orgueil de Jonas Kvalen. Le Norvégien a transformé en or tous les ballons transmis par Julien Carrel. Dans ces instants décisifs, le capitaine du LUC a fait preuve d’une force de caractère indéniable. Le passeur avait été sorti à la fin du premier set, regardant Reto Pfund (tout juste 20 ans) tenir la baraque avec brio. De retour au jeu, Julien Carrel a fait tout juste, menant les siens à la victoire.

Dimanche, à Dorigny (14h30), le LUC aura une première balle de match. Il ne manque plus qu’une victoire pour retrouver les joies du titre, dix ans après celui de 2008. «Ce sera le match le plus dur à jouer pour nous dans cette finale, prévient Kvalen. À 2-0, on a vite fait de se relâcher, de croire qu’on y est déjà. Näfels ne lâchera pas. Rien n’est encore joué dans cette finale.» Le LUC est prévenu. Les Vaudois devront de nouveau lutter sur chaque ballon pour que la fête soit belle.

Näfels - LUC

1-3 (22-25 22-25 25-23 22-25)Glaris, 500 spectateursLUC: Carrel (1), Prevel (21), Zerika (3), Kvalen (25), Del Bianco (10), Pranko (6); Del Valle; Pfund, Kaeser.Pas alignés: Raguzzoni, Sueur, Ineichen.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.