Lucien Favre champion? Une chance sur deux!

L'histoire du jourChampion d'automne, l'OGC Nice sera-t-il sacré champion de France? C'est du 50-50 disent les stats.

L'OGC Nice et Lucien Favre vivent une belle aventure.

L'OGC Nice et Lucien Favre vivent une belle aventure. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lucien Favre est à l’honneur. Pour L’Equipe, il est l’entraîneur du onze idéal de la Ligue 1 à la moitié du championnat. On dit entraîneur idéal comme on soufflerait gendre idéal. Avec une note de 6,37, Le Vaudois est l’un des cinq Niçois distingués par le quotidien sportif. Pereira, Dante, Seri et Cyprien complètent le tableau et ledit onze.

Les compliments, Lucien Favre croule dessous. Raymond Domenech l’a encensé dans une chronique. «Il a su réinstaller Mario Balotelli au rang des grands attaquants européen.» Mêmes louanges dans les colonnes du Parisien qui vante aussi bien la méthode que la personnalité d’«un technicien talentueux qui fuit la lumière. Un coach qui vouvoie ses joueurs.» Dans Le Journal du Dimanche le défenseur Mathieu Bodmer dépeint la minutie de Lulu: «Favre se rapproche de Guardiola.» En écho, Cyprien s’enthousiasme: «Il est supercool avec nous, souriant, mettant de la bonne humeur dans le travail. C’est important d’avoir un entraîneur qui a la banane aux séances et qui ne cède que très rarement à la colère.»

Côté face, tout le monde il est beau et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Côté pile, les événements rappellent que la vie, que la vie de club s’entend, est - forcément - plus compliquée que ce que suggère l’idéal. Le champion d’automne devra composer six semaines durant sans Younès Belhanda. Expulsé dans le temps additionnel, le Marocain s’est fracturé un orteil mercredi à Bordeaux. A cette blessure, s’ajoutent les absences de plusieurs cadres: Balotelli est suspendu, Seri est en partance pour la CAN et Cardinale est touché aux ischio-jambiers. Sur les rotules (10 matches en 31 jours), déplumés, les Aiglons s’intéressent à Yacine Brahimi, l’Algérien de Porto, à Memphis Depay, le Hollandais de Manchester United et au Lyonnais Clément Grenier.

Les desseins et les chiffres sont-ils compatibles? Sur les vingt dernières saisons, le champion d’automne a été sacré champion de France à dix reprises. Champion à mi-saison en 1972-1973 et 1975-1976, l’OGC Nice est monté à chaque fois sur la deuxième marche du podium. Lulu saura-t-il se jouer des statistiques? Jongler avec celles-ci?

Créé: 23.12.2016, 16h42

Articles en relation

«C’est Noël depuis le mois d’août», savoure le public de Nice

Football L’équipe de Lucien Favre passera les Fêtes en leader de la Ligue 1. Le «Gym» a moins de moyens que ses rivaux, mais démontre sa capacité d’adaptation. Et puis il y a «Super Mario»! Plus...

Des sous, des hommes et Lucien Favre

L'histoire du jour L'Equipe publie les salaires de la Ligue 1. Le Vaudois est sur la deuxième marche du podium des entraîneurs. Plus...

Lucien Favre touche 215'000 francs par mois

Football Le coach vaudois de Nice est le deuxième entraîneur le mieux payé de Ligue 1. Plus...

Comment Lucien Favre le Vaudois a conquis Nice

Football L’entraîneur vaudois et ancien Servettien fait des miracles avec l’OGC Nice, en tête du championnat de France. Avant «le» choc contre le PSG dimanche, il s’explique sans détour. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.