Manchester United joue sa peau face à Wolfsburg

FootballLe club mancunien doit s’imposer en Allemagne s’il entend continuer l’aventure en Ligue des champions.

A l’image de Manchester United, Martial marque le pas en ce moment. Un sursaut d’orgueil des Mancuniens est attendu.

A l’image de Manchester United, Martial marque le pas en ce moment. Un sursaut d’orgueil des Mancuniens est attendu. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Manchester United est dans de beaux draps. Les Red Devils se déplacent ce mardi soir du côté de Wolfsburg avec – pratiquement – l’obligation de l’emporter pour continuer l’aventure en Ligue des champions, sous peine de se voir rétrogradés en Europa League. Les Mancuniens s’étaient retrouvés dans le même cas de figure il y a quatre ans face au FC Bâle et avaient dû se contenter de l’antichambre du football européen.

Les Red Devils, qui comptent 8 points au classement de leur groupe et qui sont devancés d’une unité par les Loups, ne pourront pas tabler sur un faux pas du PSV Eindhoven (7 points) qui reçoit le CSKA Moscou. Le club russe n’a en effet plus rien à espérer sur la scène européenne cette saison, sauf en cas de large victoire sur le terrain du Philips Stadion.

La peur au ventre

C’est donc avec la peur au ventre que les joueurs de Louis van Gaal entameront ce match, eux qui n’avaient plus connu les joies de la Ligue des champions depuis deux saisons. De quoi rappeler que le départ de Sir Alex Fergusson n’a toujours pas été digéré du côté d’Old Trafford, malgré une 4e place au classement de l’actuelle Premier League.

«Ce Manchester United-là m’ennuie, lance Léonard Thurre. Le club a perdu de sa superbe depuis le départ de Fergusson. Ce dernier a laissé un héritage qui est lourd à porter. David Moyes a échoué et Louis van Gaal tente tant bien que mal d’imposer sa philosophie, mais il y a un manque d’enthousiasme criant dans cette équipe. Et puis, il faut être honnête: on ne va pas bouder notre plaisir si des joueurs suisses tels que Diego Benaglio et Ricardo Rodriguez (ndlr: incertain pour la rencontre de ce soir) poursuivent l’aventure avec Wolfsburg.»

Pour Stéphane Henchoz, les Mancuniens doivent «faire beaucoup mieux». L’ancien joueur de Liverpool n’est pas très optimiste quant à une possible qualification des hommes du coach néerlandais. «A part Martial, qui en plus marque le pas ces derniers temps (ndlr: huit matches sans goal), je ne vois aucun joueur capable d’inscrire des buts en ce moment, réagit l’ex-défenseur de Liverpool. Il n’y a aucune prise de risque dans le jeu mis en place par Van Gaal. On assiste à des séries de passes latérales incessantes sans jamais oser se porter vers l’avant. Comme si les joueurs avaient peur de perdre le ballon et de se faire enguirlander par leur coach.»

Manchester United, à la peine en championnat, devra par ailleurs se passer des services de son attaquant Wayne Rooney, blessé à la cheville et déjà forfait samedi contre West Ham (0-0). «Il va falloir que les Mancuniens se remettent sérieusement en question s’ils entendent passer l’épaule à Wolfsburg», conclut Léonard Thurre.

Plus offensifs

La victoire de Dortmund, ce week-end (1-2) sur la pelouse de la Volkswagen Arena, peut-elle changer la donne? Peut-être. «Mais il faut l’avouer, le BVB est actuellement largement supérieur aux Red Devils, souligne Stéphane Henchoz, et ces derniers vont devoir se montrer beaucoup plus offensifs que lors de leurs dernières sorties pour continuer l’aventure européenne.»

Créé: 08.12.2015, 08h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...