Les marins suisses en vogue à Rio

VoileLes équipages suisses ont globalement réussi le test-event des Jeux de 2016. Deux embarcations ont leur ticket pour l’an prochain.

Linda Fahrni et Maja Siegenthaler ont obtenu leur qualification individuelle pour les JO 2016.

Linda Fahrni et Maja Siegenthaler ont obtenu leur qualification individuelle pour les JO 2016. Image: Jesus Renedo/Sailing Energy/ISAF

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A un an des Jeux, la voile suisse peut nourrir de vrais espoirs. Bernhard Dunant trouvera-t-il enfin un successeur, lui qui a décroché la dernière médaille olympique suisse en voile aux Jeux de Mexico, en 1968? La génération actuelle abordera les régates olympiques sans complexe. Il faudra sans doute que la réussite soit au rendez-vous, mais un podium est envisageable dans trois catégories. C’est ce qu’il ressort de la semaine de compétition préolympique qui s’est déroulée la semaine dernière sur le plan d’eau de Guanabara.

Une mention particulière doit être accordée à l’équipe féminine du 470, composée de Linda Fahrni et Maja Siegenthaler. Qualifiées pour la «medal race», réunissant les dix meilleures équipes, elles se sont classées à la huitième place finale. Ce résultat leur offre leur ticket pour les Jeux. «Nous étions extrêmement heureuses et fières de naviguer au cœur d’une flotte d’un tel niveau», a déclaré Maja Siegenthaler. Autre qualifié pour la grande fête olympique, le véliplanchiste Mateo Lanz Sanz, classé à un sixième rang très prometteur. «Le travail intense que j’ai effectué ces dernières semaines a porté ses fruits, a-t-il déclaré. Je suis très heureux que ça se soit si bien passé pour moi. J’ai particulièrement bien maîtrisé les départs, mais aussi les situations tactiques compliquées.»

Lors de ce test-event de Rio, il faut également relever la bonne performance du Genevois Romuald Hausser, associé au Zurichois Yannick Brauchli. Le 470 s’est qualifié pour la finale mais accusait trop de retard pour grimper dans la hiérarchie grâce à cette ultime régate qui compte double. Sans pression, le duo coaché pour l’occasion par Tanguy Cariou (Team Tilt) est monté sur le podium (3e) de cette manche en or. Un résultat très encourageant.

Créé: 25.08.2015, 22h19

Articles en relation

Au Brésil, les marins suisses se rêvent nouveaux héros de la mer

Voile Les onze membres du Swiss Sailing Team se préparent sur le site des JO 2016. Mais combien seront-ils dans douze mois à Rio? Plus...

Le Vaudois qui construit les Formule 1 des mers

Parcours Nicolas de Castro a dirigé les travaux de construction du trimaran Macif, mis à l’eau mardi pour battre des records du monde à la voile. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.