Passer au contenu principal

«Je ne suis plus le même mendiant, et surtout je ne suis plus tout seul»

Président heureux de Xamax, Christian Binggeli évoque l’aventure neuchâteloise et les défis qui l’attendent

Depuis 2012, Christian Binggeli a progressivement retrouvé le sourire.
Depuis 2012, Christian Binggeli a progressivement retrouvé le sourire.
Keystone

Il avait pleuré, ce jour de janvier 2012, lorsque Neuchâtel Xamax avait perdu sa licence pour cause de faillite. Six ans plus tard, Christian Binggeli incarne le renouveau du club. Et la réussite d’une équipe qui, le 22 avril déjà, soit à sept journées de la fin du championnat, a assuré son retour en Super League. Un franc succès qui renvoie à un large sourire sur le visage de l’entrepreneur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.