Michael Woods dédie sa victoire à son fils mort-né

CyclismeEn larmes, le Canadien s'est imposé mercredi au Balcon de Bizkaia au terme de la 17e étape de la Vuelta.

Michael Woods a pointé le ciel après sa victoire. Sa femme et lui ont perdu un enfant il y a deux mois.

Michael Woods a pointé le ciel après sa victoire. Sa femme et lui ont perdu un enfant il y a deux mois. Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans le brouillard, Michael Woods a remporté une 17e étape mouvementée du Tour d’Espagne entre Getxo et Balcon de Bizkaia. Le Canadien a fondu en larmes une fois la ligne d'arrivée franchie. «Ma femme a fait une fausse couche il y a deux mois, a-t-il confié après sa victoire. Nous avons perdu ce petit gars. Il s'appelait Hunter. J'ai pensé à lui durant toute la montée. Je voulais tellement gagner pour lui. Je l'ai fait.»

Dans la dernière ascension, Michael Woods (Team EF Education First-Drapac p/b Cannondale) s'est extrait d'un groupe de quatre. Il s'est imposé devant le Belge Dylan Teuns (BMC), l'Espagnol David de la Cruz (Sky) et le Polonais Rafal Majka (Bora-Hansgrohe). A 31 ans, le Canadien (7e de la Vuelta 2017) signe le plus beau succès de sa carrière.

Yates décroché

Cette 17e étape a également permis une explication entre les leaders du général. Sous une météo capricieuse, l'ultime des six ascensions du jour a été déterminante. Deuxième du classement, Alejandro Valverde (Movistar) a attaqué dans la montée vers le Balcon de Bizkaia. L'Espagnol a décroché le leader Simon Yates (Mitchelton-Scott) en lançant les hostilités à 500 mètres du but.

Le Britannique a malgré tout conservé le maillot rouge de leader, avec une avance de 25 secondes sur son principal rival. L'Espagnol Enric Mas (Quick-Step), étincelant depuis plusieurs jours, fait son apparition sur le podium provisoire (3e, +1'21'').

Pinot et Quintana largués

Thibaut Pinot et Nairo Quintana sont les principales victimes de la journée. Relégué au-delà de la 30e place au sommet du Balcon de Bizkaia, le Français ne pointe plus qu'à la 9e place du général avec plus de 5 minutes de retard sur Yates. De son côté, le Colombien (23e de l'étape) a limité la casse. Il figure au 6e rang du classement provisoire.

Jeudi, la 18e étape de la Vuelta est promise aux sprinteurs avec un profil complètement plat (186,1 km). La victoire finale de ce Tour d'Espagne devrait se jouer entre vendredi et samedi lors des deux étapes de haute-montagne prévues en Andorre. (nxp)

Créé: 12.09.2018, 18h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...