Passer au contenu principal

Michelle Gisin brille en descente sans multiplier les entraînements

Troisième à Lake Louise, la slalomeuse n’a eu que trois jours de préparation dans cette discipline.

La petite soeur de Dominique et Marc Gisin réalise le meilleur début de sa carrière.
La petite soeur de Dominique et Marc Gisin réalise le meilleur début de sa carrière.
Jean-Christophe Bott, Keystone

Durant l’été, Michelle Gisin n’a cumulé que trois jours d’entraînement en descente. Cette préparation minimale donne plus de relief encore à sa troisième place obtenue dimanche dernier, à Lake Louise. «Dans ma tête, ces courses faisaient surtout figure de préparation, confiait Michelle Gisin à l’hôtel de l’équipe de Suisse à Saint-Moritz. Je n’aurais jamais pensé entrer dans le top 10. Ces résultats sont d’autant plus incroyables.» Cette spécialiste du slalom a accroché le podium pour le sixième départ de sa carrière dans cette discipline. Sur le week-end, l’Obwaldienne (également 8e lors de la première descente et 14e en super-G) a étonné bien des observateurs au Canada.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.