Passer au contenu principal

Le mystérieux contrat d’Infantino

Le président actuel de la FIFA a signé en 2006, au nom de l’UEFA, un étrange contrat avec Hugo Jinkis, accusé d’avoir versé des pots-de-vin dans le scandale de la FIFA.

A peine arrivé à la tête de la Fédération internationale du football, Gianni Infantino doit faire face aujourd’hui à des questions gênantes concernant un contrat passé avec l’un des principaux suspects du scandale de la FIFA. Le jour de son entrée en fonction, il avait affirmé que «la corruption disparaîtra» de la FIFA.
A peine arrivé à la tête de la Fédération internationale du football, Gianni Infantino doit faire face aujourd’hui à des questions gênantes concernant un contrat passé avec l’un des principaux suspects du scandale de la FIFA. Le jour de son entrée en fonction, il avait affirmé que «la corruption disparaîtra» de la FIFA.
EPA

Le jour de son entrée en fonctions, le 29 février dernier, Gianni Infantino a joué avec d’anciennes stars du football au siège de la FIFA à Zurich. Devant les caméras du monde entier, il a gentiment tapé dans le ballon en direction du but. Désormais, le jeu reviendrait au cœur du football. «La corruption disparaîtra grâce à la transparence financière», avait alors promis le tout nouveau président de la FIFA.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.