Passer au contenu principal

La Nati de passage à la Pontaise

Les hommes de Vladimir Petkovic ont participé à leur premier entraînement public dans la capitale vaudoise lundi soir et ce mardi.

Quand le Lausanne-Sport, ambitieux club locataire de la Pontaise, peine à rassembler 2000 personnes un vendredi soir dans son stade alors qu’il trône au sommet du classement de la Challenge League, il est clair qu’un entraînement de l’équipe de Suisse un lundi à l’heure de la sortie des bureaux n’allait pas déchaîner les passions. Surtout si Xherdan Shaqiri, l’un des seuls joueurs bancables de l’effectif, n’est pas là et si les seuls Lausannois sous les drapeaux cette semaine sont avec les sélections juniors…

Plus de 500 spectateurs ont malgré tout occupé le bas d’une tribune du vénérable stade olympique pour observer les joueurs. Certains faisaient un «toro», d’autres un simple décrassage. Plus loin, les gardiens effectuaient leur travail toujours très spécifique.

En faisant un rapide sondage auprès des nombreux enfants présents pour savoir quel était leur favori dans cette sélection, c’est à plus de 80% le nom du joueur de Liverpool qui revenait en premier. Yann Sommer et Granit Xhaka – absent également, lui qui vient de devenir père – ont récolté quelques suffrages.

Arrivés en fin de matinée dans un palace de la capitale olympique, les sélectionnés ont ensuite enchaîné les sollicitations, finissant la soirée au Stade Samaranch, où une grande tente avait été montée pour les Swiss Football Awards. Ils ont alors pu applaudir leur coéquipier Haris Seferovic et leur coach, Vladimir Petkovic, respectivement nommés joueur et entraîneur suisse de l’année.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.