Passer au contenu principal

Golden State égale le record de Chicago

Les Warriors rejoignent les grands Bulls de l'ère Michael Jordan avec 72 victoires en saison régulière.

Golden State a égalé le record de victoires en une saison établi en 1996 par Chicago. Les Warriors se sont imposés 92-86 à San Antonio pour cueillir un 72e succès.

Le Champion en titre peut améliorer ce record en signant une 73e victoire mercredi à domicile lors de son 82e et dernier match de la saison régulière contre Memphis. Le déplacement à San Antonio, qui était invaincu à domicile cette saison, était l'ultime obstacle avant la conquête de ce record. La venue de Memphis s'apparentera, en effet, à une formalité.

Golden State s'est également offert le record de victoires à l'extérieur lors d'une saison régulière avec un 34e succès loin d'Oakland, soit une de plus que le Chicago de cette fameuse saison 1995/1996. Les Warriors restaient sur une série de 33 défaites de rang en saison régulière à San Antonio, où ils ne s'étaient plus imposés depuis... 1997.

«C'est une victoire importante pour notre confiance. Si on devait affronter les Spurs en play-off, il faudra se souvenir de ce match», souligne Stephen Curry, meilleur marqueur de la rencontre avec 37 points.

Les Rockets en sursis

Les Houston Rockets ont maintenu leur espoir de disputer les play-off en dominant les Los Angeles Lakers 130-110. Harden, 40 points, a répondu à Kobe Bryant et ses 35 points.

La donne est simple pour les Rockets, ils doivent remporter tous leurs matches pour obtenir la huitième et dernière place en play-off aux dépens de Utah. Houston a remporté un match très important à domicile face aux Lakers de Kobe Bryant qui a reçu une standing ovation des spectateurs texans. Le «Black Mamba» a fait le show avec 35 points, mais en face James Harden en a mis cinq de plus.

Clint Capela n'a pas eu un impact ahurissant sur la rencontre. Le Genevois a terminé avec 5 pts, 5 rebonds et un contre en 14'56. Pour l'intérieur helvétique, il faudra maintenant espérer également un faux-pas de Utah pour avoir le droit de défier les Golden State Warriors en play-off.

Malheureusement pour eux, le Jazz s'est sorti du piège que constituait la partie face aux Denver Nuggets. Utah s'est imposé 100-84 et possède un bilan de 40 victoires pour 40 défaites alors qu'il ne reste plus que deux parties à jouer. Houston affiche de son côté 39 succès pour 41 revers.

Pour ses deux derniers matches, Houston se rend à Minnesota et accueille Sacramento, alors que le Jazz accueille les Mavericks et aura l'honneur de participer à l'ultime match de Kobe Bryant au Staples Center.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.