Désillusion pour Cologna en sprint par équipes

JO 2018Le fondeur grison n'a pas pu rattraper le retard pris par son partenaire Roman Furger. La paire a raté la finale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dario Cologna et Roman Furger ont déçu lors du sprint par équipes des JO de Pyeongchang. Ils ont terminé 11es, ne parvenant pas à atteindre la finale alors qu'ils faisaient partie des outsiders.

Roman Furger avait été préféré au dernier moment au Vaudois Jovian Hediger, après sa bonne 12e place lors du 15 km, vendredi. Mais ce mercredi, l'Uranais n'a pas évolué au même niveau. «J'avais les jambes lourdes dans les montées. Un mauvais jour, dont je ne connais pas vraiment les raisons! Cela arrive», a dit Furger, qui a également été en difficulté dans les descentes.

Pas le meilleur Cologna

Sixièmes de leur demi-finale, les Suisses ont manqué la qualification directe et n'ont pas fait partie des six duos repêchés au temps. Il leur a manqué 1''8. «Soyons honnêtes, si nous nous étions qualifiés, cela aurait de toute façon été dur en finale», a reconnu Dario Cologna. Le quadruple champion olympique n'a pas connu son meilleur jour non plus, même s'il est plus d'une fois parvenu à recoller au petit peloton de tête après que Furger eut concédé du terrain.

«Il nous a manqué quelque chose un peu dans tous les secteurs», a lancé le Grison. Il n'a pas cependant pas paru trop affecté. Samedi, avec le 50 km (en classique), il aura une nouvelle occasion de s'illustrer et, peut-être de gagner une deuxième médaille à ces Jeux, après son titre sur le 15 km en skating. Dario Cologna disputait le quatrième sprint par équipes de sa carrière. Il s'était déjà classé 11e aux JO 2010 à Vancouver (avec Eligius Tambornino) et aux Mondiaux 2008 (avec Curdin Perl). Mais il y a quatre ans, aux JO de Sotchi, il était arrivé 5e aux côtés de son frère Gianluca.

Klaebo comme Fourcade

La Norvège de Johannes Klaebo/Martin Johnsrud Sundby s'est imposée devant Denis Spitsov/Alexander Bolshunov (Athlètes olympiques de Russie), 2es à 1''71, et les étonnants Français Maurice Manificat/Richard Jouve, à 2''02. Klaebo décroche son troisième titre olympique à Pyeongchang après le sprint et le relais, rejoignant ainsi le biathlète français Martin Fourcade. A 21 ans, il est un des quatre plus jeunes athlètes à être arrivés à obtenir trois titres olympiques, avec Eric Heiden (patinage de vitesse), Victor Ahn (short-track) et Toni Sailer (ski alpin).

(ats/nxp)

Créé: 21.02.2018, 10h44

Articles en relation

Un coup à tenter pour Cologna mercredi

JO 2018 Le fondeur grison Dario Cologna disputera mercredi le sprint par équipes, en compagnie de Roman Furger, autre homme en forme. Une bonne surprise est possible. Plus...

Cologna: «On gagne en équipe, on perd en équipe»

JO 2018 Le relais suisse du 4 x 10 km s'est tiré une balle dans le pied avec un problème de bâton d'entrée. Il termine 11e. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.