Désillusion pour Dario Cologna sur le 50 km

JO 2018Le fondeur grison n'a jamais été en mesure de se mêler à la lutte pour les médailles sur le 50 km style classique. Il termine 9e.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dario Cologna n'a eu aucune chance sur le 50 km olympique en style classique de Pyeongchang. Le Grison, 9e, s'est battu jusqu'au bout n'a pas été en mesure de suivre les hommes forts partis dès le 17e km, dans le sillage du médaillé d'or, le Finlandais Iivo Niskanen.

Or donc, la distance reine du fond se refuse toujours à la «loco» du Val Müstair. Mais cette fois, contrairement aux JO de Vancouver en 2010 et de Sotchi en 2014 (chutes), pas question d'invoquer la malchance ou la maladresse. Cologna a fait partie des battus, au même titre que les Norvégiens, qui semblaient partis pour refaire une course d'équipe après leur triplé sur le skiathlon, mais qui ont trouvé cette fois à qui parler.

Des «bombes» aux pieds

Dario Cologna s'est dépensé autour du 20e km pour tenter de ramener le peloton sur le trio qui s'était échappé peu auparavant, formé d'Iivo Niskanen, du Kazakh Alexeï Poltoranin et du Norvégien Niklas Dyrhaug. La jonction a été manquée (de peu), et le Niskanen a pu prendre le large, accompagné de Poltoranin.

Ce dernier devait craquer sur la fin, mais Niskanen, lui, avait des ailes et des «bombes» aux pieds et n'a jamais flanché. Il a ajouté le panache à son titre, se faisant l'auteur d'une chevauchée fantastique pour passer en tête à quasiment tous les pointages intermédiaires dès le 17e km.

Mais il a dû venir à bout de la résistance d'Alexander Bolshunov (des athlètes olympiques de Russie), revenu sur lui à 12 km de l'arrivée avant de partir seul devant en «zappant» son deuxième changement de ski. Un pari... perdant finalement pour Bolshunov, lâché à 1 km du but par le Finlandais volant. Bolshunov prend l'argent, sa 4e médaille en dix jours à Pyeongchang (trois d'argent et une de bronze, du... sprint au 50 km).

«Mes JO ont été bons»

Spécialiste exclusif du style classique, Niskanen était déjà champion du monde en titre du 15 km et médaillé d'or du sprint par équipes aux JO de Sotchi en 2014. Pour dire que les Russes étaient décimés par les affaires de dopage ou de dopage présumé, ils s'en sont bien sortis: Andrey Larkov, revenu de nulle part, a pris la médaille de bronze, devant les Norvégiens.

«Les deux premiers (Niskanen et le Russe Alexander Bolshunov) étaient très forts, plus forts», a reconnu Cologna. «Peut-être qu'avec une bonne deuxième paire de skis, j'aurais pu me mêler à la lutte pour les médailles, mais elle n'était pas aussi efficace que la première (chaque fondeur est autorisé à deux changements sur 50 km). Lorsque les premiers sont partis, je venais de changer de paire et j'ai laissé pas mal de forces en tentant de revenir sur les premiers. Ma troisième paire était à nouveau meilleure.» Mais le train était parti.

Cependant Cologna - plus à l'aise en skating - ne cherchait aucune excuse et ne semblait pas mécontent. «Mes JO ont été bons», conclut-il, même si quatre courses sur cinq ne se sont pas trop bien passées. L'essentiel, et même plus que ça, est acquis, avec sa magnifique médaille d'or sur 15 km, sa 4e en tout aux JO en huit ans.

Le Valaisan Candide Pralong, diminué par des problèmes au dos, a pris la 31e place.

(ats/nxp)

Créé: 24.02.2018, 08h33

Articles en relation

Ledecka en or dans deux sports différents!

JO 2018 Après son sacre en ski alpin (super-G), la Tchèque a conquis un deuxième titre en snowboard lors du géant parallèle. Plus...

L'or pour Nevin Galmarini! 15e médaille suisse

JO 2018 Le snowboardeur grison a décroché l'or sur le géant parallèle à Pyeongchang. Le record de Calgary en 1988 est égalé! Plus...

Pas d'exploit suisse sous les yeux d'Ivanka Trump

JO 2018 Les snowboardeurs Michael Schärer et Jonas Bösiger ont terminé 6e et 8e de la finale du Big Air à Pyeongchang. Plus...

Ce qu'il ne fallait surtout pas rater cette nuit

JO 2018 La Suisse en or sur le Team Event, l'apparition d'Ivanka Trump au snowboard: voici l'actualité de la nuit olympique. Plus...

La Suisse en or en slalom parallèle par équipes

JO 2018 Cette nouvelle médaille helvétique au Team Event porte le sceau de Wendy Holdener et Ramon Zenhäusern. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.