Deux médailles d'or en bob à deux!

JO 2018Les Canadiens et les Allemands ont été classés premiers à égalité aux centièmes de seconde. Les Suisses sont largués.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pilotes suisses de bob à deux ne sont pas parvenus à redresser la situation lors de la deuxième journée. Malgré une progression, Rico Peter et le débutant aux Jeux, Clemens Bracher, sont restés loin du podium.

Peter, qui avait été classé 10e il y a quatre ans à Sotchi, et son pousseur Simon Friedli ont réussi les 10e et 9e temps lors des 3e et 4e manches. Ils ont ainsi gagné deux rangs au classement général pour terminer onzièmes. Pour Peter (34 ans), c'est l'épreuve à quatre qui lui trotte dans l'esprit. L'Argovien avait pris la deuxième place sur l'Alpensia Sliding Centre il y a onze mois lors de la répétition générale de l'épreuve olympique. Il sera là un sérieux candidat aux médailles.

Bataille passionnante

Le deuxième pilote helvétique Clemens Bracher est resté loin du diplôme olympique. L'Emmentalois de 31 ans, qui a fêté cet hiver un succès en Coupe du monde à Winterberg et un 3e rang à Innsbruck, a encore cédé du terrain avec son pousseur Michael Kuonen au cours de la deuxième journée. Il a perdu trois rangs pour figurer à la 16e place finale.

La bataille pour le titre a été passionnante. Au terme d'un suspense à couper le souffle, le Canadien Justin Kripps et le quadruple champion allemand Francesco Friedrich ont été classés premiers à égalité aux centièmes de seconde. Le bronze a paré le Letton Oskars Kibermanis qui a concédé 5 centièmes aux duos vainqueurs.

(ats/nxp)

Créé: 19.02.2018, 15h01

Articles en relation

Le combiné avancé, Shiffrin zappe la descente

JO 2018 La skieuse américaine ne participera pas à la descente mercredi pour mieux se concentrer sur le combiné de jeudi. Plus...

Fanny Smith: «Pas venue ici pour tricoter»

JO 2018 La skieuse de Villars entrera en piste vendredi pour l'épreuve de skicross où elle fait partie des favorites. Plus...

Curling et dopage: pas si incompatibles...

JO 2018 Le contrôle positif du curleur russe à Pyeongchang soulève des questions: quel est l'intérêt de se doper dans ce sport? Plus...

Vis ma vie de mascotte à Pyeongchang

JO 2018 La vie d’une mascotte olympique est loin d’être de tout repos aux Jeux d'hiver. Reportage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.