Superbe 4e place pour les fondeuses suisses

JO 2018Laurien van der Graaff et Nadine Fähndrich ont pris la quatrième place de la finale du sprint par équipes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nadine Fähndrich et Laurien van der Graaff ont terminé au pied du podium (4es) de la finale olympique du sprint par équipes, à Pyeongchang. Ce résultat doit être plus encourageant que frustrant pour le duo alémanique, au vu de la supériorité du trio de tête formé des Etats-Unis (1ers), de la Suède (2e) et de la Norvège (3e).

S'il y a des regrets à nourrir pour van der Graaff, c'est lié au fait que le sprint individuel, il y a huit jours, ne se soit pas déroulé dans son style de prédilection, le skating. Sans quoi elle aurait pu se mêler à la lutte pour les médailles, au vu de la forme affichée mercredi dans ce sprint par équipes (en skating).

Vidéo - Le ski de fond, pas une promenade de santé

Fähndrich en progrès

Double gagnante en Coupe du monde cette saison, van der Graaff est au top de sa forme. Et elle a pu compter sur une Nadine Fähndrich qui a confirmé ses progrès. La Lucernoise, fondeuse très complète capable de tirer son épingle du jeu en distance comme en sprint, s'est magnifiquement battue.

Qualifiées directement pour la finale, les deux Suissesses ont encore élevé le niveau d'un cran pour obtenir un des meilleurs classements de l'histoire du fond féminin aux Jeux, même si elles terminent à une vingtaine de secondes du podium. Précédemment, il y a avait eu le bronze du relais 4 x 5 km à Salt Lake City en 2002 et les deux 4es places, en 1988 à Calgary, de Christina Gilli-Brügger sur 20 km, et en relais.

Une Björgen record

L'or est revenu, au sprint, à la paire américaine Kikkan Randall/Jessica Diggins. Elles remportent la première médaille d'or aux JO en ski de fond pour les Etats-Unis. Elles ont devancé de 0''19 les Suédoise Charlotte Kalla/Stina Nilsson et de 2''97 les Norvégiennes Marit Björgen/Maiken Caspersen Falla.

Marit Björgen a cueilli au passage sa... 14e médaille olympique, record absolu. Elle dépasse d'une unité son compatriote biathlète Ole Einar Björndalen. Mais la Norvégienne de 37 ans, aussi forte soit-elle, est déjà apparue plus irrésistible. Les Américaines - et les Suédoises - lui ont un peu gâché sa fête.

(ats/nxp)

Créé: 21.02.2018, 11h49

Galerie photo

Les champions des JO de Pyeongchang 2018

Les champions des JO de Pyeongchang 2018 Retrouvez en image les athlètes qui ont survolé les Jeux olympiques de Pyeongchang.

Articles en relation

Désillusion pour Cologna en sprint par équipes

JO 2018 Le fondeur grison n'a pas pu rattraper le retard pris par son partenaire Roman Furger. La paire a raté la finale. Plus...

Ce qu'il ne fallait surtout pas rater cette nuit

JO 2018 Le sacre de Sofia Goggia en descente et des Suisses qui brillent en snowboard et en skicross: voici l'actualité de la nuit. Plus...

Curling: les Suissesses gagnent pour l'honneur

JO 2018 Hors course pour les demi-finales à Pyeongchang, les curleuses suisses ont néanmoins vaincu le Danemark mercredi. Plus...

Galerie photo

Les Suisses aux JO de Pyeongchang 2018

Les Suisses aux JO de Pyeongchang 2018 Retrouvez en image les performances des athlètes helvétiques à Pyeongchang.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.