Lara Gut rate (encore) un grand rendez-vous

JO 2018Forfait pour le combiné après sa nouvelle désillusion en descente, la Tessinoise a raté ses Jeux à Pyeongchang.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatrième du super-G, éliminée en première manche lors du géant et en descente et donc forfait pour le combiné - l'info est tombée mercredi matin -, les Jeux olympiques de Lara Gut apposent un constat sans appel. La Tessinoise de 26 ans a raté ce rendez-vous et ce n'est pas la première fois.

A la question de savoir si elle avait la sensation d'être maudite, Lara Gut a répondu qu'elle n'avait pas la sensation d'être bénie lorsqu'elle s'imposait. Mais cette saison, elle n'a pas donné l'impression de maîtriser les éléments comme par le passé. Sa blessure aux ligaments survenue il y a un an à St-Moritz entre les deux manches du combiné des Mondiaux peut expliquer une préparation estivale tronquée qui se répercute aujourd'hui, alors que ses concurrentes ont pu travailler le foncier tout l'été.

Patrice Morisod de retour?

Après le super-G, elle avouait se réjouir du mois d'avril afin de pouvoir enchaîner les manches de géant et «réapprendre» à tourner juste. A mettre au clou cette dérive en entrée de courbe qui ne lui apporte que des centièmes de retard. Au sortir de la descente, la Tessinoise ne voulait pas penser si loin. La projection mentale ne l'emmenait qu'à jeudi pour le combiné. Soit.

Mais lorsque la Tessinoise s'en sortait le mieux en géant, et par extension dans les épreuves de vitesse, c'était parce qu'elle avait travaillé avec Patrice Morisod. Les deux parties ont laissé la porte ouverte à une possible collaboration. Tant mieux. Sous la houlette experte du Valaisan, Lara Gut utilisait mieux son fantastique potentiel. Un alliage épatant entre instinct primaire et travail ciblé. La combinaison gagnante qui pouvait par exemple lui permettre de repousser ses rivales à plus d'une seconde à Sölden.

Lara Gut se cherche

Et puis il y a la gestion des grands rendez-vous. Les Jeux olympiques et les Championnats du monde. Arrivée comme une fusée en 2009 à Val d'Isère où elle avait pris deux fois l'argent, Lara Gut n'a jamais confirmé cette insouciance. Il y a bien sûr trois médailles mondiales (une en argent et deux en bronze) et le bronze olympique de la descente de Sotchi, mais le sentiment général demeure qu'il manque de l'or à ce palmarès. Car dès son apparition sur le circuit, sa chevelure blonde, son talent et sa prise de risques ont capté l'attention et fait le bonheur des caméras. A juste titre.

Du coup, les attentes placées en elle ont pris l'ascenseur. Sans doute contre son gré. Mais en même temps, la Tessinoise a toujours cultivé cette ambition dévorante, cette attitude de championne qui ne se sent bien qu'au sommet. On se souvient aussi de sa structure privée à ses débuts où elle était entraînée par Mauro Pini et où il y avait conflit avec Swiss-ski. Longtemps marginale, elle jouait sa partition en électron libre avec un certain succès. Aujourd'hui plus mature et plus encadrée, Lara Gut se cherche. Les prochains Jeux sont dans quatre ans. Il ne lui reste donc plus beaucoup de cartouches. Espérons qu'elle se retrouve d'ici-là.

(ats/nxp)

Créé: 21.02.2018, 08h40

Jeux terminés

Lara Gut ne participera pas jeudi au combiné. Sur un saut, la skieuse de Comano «a subi un coup à l'articulation du genou gauche», qui a provoqué son élimination en descente, a expliqué Swiss-Ski dans un communiqué. Et si les examens médicaux n'ont rien révélé de grave, Lara Gut a toutefois besoin «d'une courte période de régénération.»

Lara Gut espère désormais être rétablie pour la reprise de la Coupe du monde, d'ici dix jours à Crans-Montana. «Si cela n'est pas possible et que les symptômes persistent, une IRM devra être réalisée en Suisse», a conclu Swiss-Ski.

Articles en relation

Goggia s'offre la descente, Gisin et Gut loin du bal

JO 2018 L'Italienne Sofia Goggia a remporté la médaille d'or en descente à Pyeongchang. L'Américaine Lindsey Vonn est 3e. Plus...

Super-G: Ledecka surprend, Lara Gut 4e

JO 2018 La Tchèque Ester Ledecka a surpris les favorites en décrochant l'or vendredi à Pyeongchang. Lara Gut a fini 4e à un centième du bronze. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.