La Russie a plié sa demi-finale en 27 secondes

JO 2018Les hockeyeurs russes ont battu la République tchèque 3 à 0 en demi-finale du tournoi olympique.

La joie des Russes après le troisième but.

La joie des Russes après le troisième but. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Russie sous bannière olympique s'est qualifiée pour la finale olympique. Victorieuse 3-0 des Tchèques, elle affrontera dimanche le vainqueur de l'autre demi-finale entre le Canada et l'Allemagne.

Le hockey russe ne s'était plus hissé en finale olympique depuis 20 ans. C'est dire qu'elle était attendue, et qu'elle permettra de gommer un peu l'affront subi en 2014 à Sotchi, où les Russes avaient été éliminés dès les quarts de finale devant leur public.

Deux buts coup sur coup

Vendredi face aux Tchèques, le Team OAR a ouvert la marque à la mi-match par Nikita Gusev, sur une superbe passe de Pavel Datsyuk. Le 2-0 est arrivé... 27 secondes plus tard sur un contre conclu par Vladislav Gavrikov. Ces deux buts tombés coup sur coup ont fait très mal aux Tchèques, qui n'ont jamais pu revenir dans la partie. Et c'est finalement Ilya Kovalchuk qui a scellé le score au cours de la dernière minute, dans la cage vide.

Favorite du tournoi, notamment en l'absence des joueurs de NHL, la Russie est à sa place en finale. Mais pour viser l'or olympique, qui lui échappe depuis les JO de 1992 à Albertville avec le sacre de la CEI de Bykov et Khomutov, elle devra encore gagner un match. Cela devrait être, sauf nouvelle sensation des Allemands, face au grand rival canadien. (ats/nxp)

Créé: 23.02.2018, 11h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.