Scherrer et Burgener en finale, White fait le show

JO 2018Deux des trois Suisses engagés se sont qualifiés pour la finale du half-pipe. Un concours nettement dominé par le favori américain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jan Scherrer et Pat Burgener devront s'accrocher mercredi pour jouer un rôle dans la finale olympique du half-pipe.

Respectivement 6e et 9e des qualifications, ils ont assuré l'essentiel mais ont été dominés par les impressionnants Américains et Japonais, en particulier l'étincelant Shaun White.

L'icône du «snow» a remporté ces qualifications grâce à un 2e run flamboyant (98,5 pts, à 1,5 pt du maximum). White, à la recherche d'un troisième titre olympique, a parfaitement réussi sa spécialité, le double mac twist 1260, ou «Tomahawk». Son amplitude (pas loin de 6 m au-dessus du mur qui en fait 5) est supérieure à celle de ses concurrents. Mais la «Tomate volante» n'a pas partie gagnée: l'Australien Scotty James (96,75 pts) et le Japonais Ayumu Hirano (95,25) ont montré en avoir sous la planche.

Cette première journée a été d'un très haut niveau. La 6e place de Jan Scherrer est à saluer: «Tout s'est passé comme prévu. Mais je n'ai pas montré tout ce que je sais faire. J'ai gardé certains tricks (figures) pour la finale», a lancé le Saint-Gallois.

Pat Burgener, pour ses premiers Jeux, a réussi un premier run très propre. Sur le 2e, il s'est élancé juste après la démonstration de White. Peut-être perturbé par le vent, il n'a pas pu maîtriser sa réception d'un double back rodéo et a chuté, n'améliorant donc pas ses 82 pts du premier run. Il n'a pas tremblé pour sa qualification et s'en réjouissait: «Je suis très heureux, c'est trop beau d'être en finale. C'était l'objectif, et je n'avais pas envie de décevoir la Suisse. Ces Jeux procurent une sensation bizarre, rien à voir avec une autre compétition», a lancé le champion guitariste.

Le troisième Helvète en lice, Elias Allenspach (16 ans) a nettement échoué. Mais en l'absence du tenant du titre Iouri Podladtchikov et de David Hablützel, tous deux blessés, l'équipe de Suisse ne pouvait pas espérer plus que ces deux places de finaliste. Les douze premiers ont obtenu le droit de jouer les médailles. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2018, 07h38

Articles en relation

Ce que vous avez manqué ce matin

JO 2018 Les premières compétitions ont débuté dans la nuit à Pyeongchang. Snowboard, ski, dopage: petit retour sur ce qu'il s'est passé. Plus...

1er cas de dopage des Jeux de Pyeongchang

JO 2018 Le patineur de vitesse japonais Kei Sato a été contrôlé positif, devenant le premier cas de dopage de ces JO d'hiver. Plus...

Snowboard halfpipe: Chloe Kim remporte l'or

JO 2018 L'Américaine Chloe Kim, favorite, a remporté mardi la médaille d'or du half-pipe dames à Pyeongchang. Plus...

Un métronome au coeur de l’enfer

Jeux olympiques Le vent polaire de PyeongChang a continué à perturber les athlètes, lundi. Sauf Martin Fourcade. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...