Oui, les Croates peuvent aller loin dans cet Euro!

Euro 2016Grâce à un but en or du génial Modric, les «Flamboyants» ont affiché leurs légitimes ambitions. Les Turcs n’y ont vu que du jeu.

Un seul but du génial Luka Modric a suffi à la Croatie pour lancer ses actions. Elles cotent à la hausse.

Un seul but du génial Luka Modric a suffi à la Croatie pour lancer ses actions. Elles cotent à la hausse. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour aller loin dans une compétition comme l’Euro, il ne faut pas seulement posséder un excellent gardien dans sa cage, un grand chasseur de but et une bonne défense pour assurer ses arrières. Il est surtout indispensable d’avoir dans ses rangs un joueur d’exception capable de marcher sur l’eau.

La Croatie, qui est entrée en scène hier après-midi à Paris, a un peu tout ça dans son jeu. Un portier solide et des atouts de cœur qui l’autorisent à rêver tout haut de se mêler au carré d’as final. Folie des grandeurs? Pas sûr! A l’instar des favoris de cette édition que sont l’Allemagne, l’Espagne, la France et la Belgique, voire l’Italie et l’Angleterre, c’est un nouveau candidat qui a postulé au titre. Et si c’était finalement le tour de la sélection au damier – cette équipe truffée de talents, qui avait fait trembler les Ibères il y a quatre ans en Pologne – de remporter le Graal?

Avant d’affronter les champions d’Europe de la Roja le 21 juin à Bordeaux, les demi-finalistes du Mondial 98 s’attaquaient hier à la Turquie pour une première qui s’annonçait explosive. Une rencontre déjà capitale dans un groupe D dit le mort qui comprend également la République tchèque.

Dans un Parc des Princes qui avait pris des allures d’Istanbul, les coéquipiers du formidable Arda Turan ont d’emblée mis du rythme et de l’intensité pour surprendre les Croates. Une équipe qui a faim n’attend pas avant de mettre la sauce.

Dans un duel âpre et disputé, les protégés du désagréable Fatih Terim, qui avait préparé ses hommes à travailler à la petite semelle, ont bien failli ouvrir le score, par Tufan, de la tête (29e) mais cela restera la seule occasion des Turcs tandis que les «bleu et rouge» venaient de prendre l’ascendant. Alors qu’on le sentait arriver après la tentative de Mandzukic (39e), le but allait tomber deux minutes plus tard des pieds en or de Luka Modric. C’est venu de loin, comme un élan du cœur, un véritable petit bijou du génie de Bernabeu. Volkan Babacan n’y a vu que du feu. Il n’y aura plus d’autre réussite, mais deux poteaux de Srna (52e) sur coup franc et de Perisic de la tête (72e).

Avec sa star du Real Madrid (Modric est dans la forme de sa vie) et un taulier du Barça (Rakitic est également exceptionnel), l’orchestre des «Flamboyants» a plutôt fière allure. Il y a dans ce big band un mélange de talent technique, d’intelligence de jeu et de sens du rythme. Outre Modric et Rakitic à la baguette, Darijo Srna, Marcelo Brozovic, Milan Badelj et Ivan Perisic amènent de la percussion, sans oublier ce diable de Mario Mandzukic, véritable poison dans la surface de réparation. Cette formation de Croatie est vraiment séduisante. Avec encore Mateo Kovacic (Real Madrid) sur le banc, le coach Ante Cacic a l’embarras du choix.

Elu logiquement homme du match, Luka Modric confirmait à l’heure de l’interview tout le plaisir qu’il a d’évoluer dans cette symphonie. «L’ambiance au sein du groupe est bonne et nous sommes confiants, vous l’avez vu, sourit l’ex-joueur de Tottenham. La Croatie a été agressive, elle a tenu le ballon et effectué beaucoup de passes. Nous sommes une grande équipe. Cela nous donne confiance pour la suite et augmente nos chances de continuer notre route dans cet Euro.» Quarts de finaliste en 1996 et 2008, les Croates ont prouvé hier qu’ils pouvaient aller encore plus loin dans cette compétition…

Créé: 13.06.2016, 08h33

Turquie - Croatie 0-1 (0-1)

Parc des Princes, Paris, 45?000 spectateurs. Arbitre: M. Eriksson (Suè).

But: 41e Modric 0-1.

Turquie: Babacan; Gökhan, Balta, Topal, Erkin; Özyakup (46e Sen), Inan, Tufan; Calhanoglu, Tosun (69e Mor), Turan (65e Yilmaz).

Croatie: Subasic; Srna, Corluka, Vida, Strinic; Modric, Rakitic (89e Schildenfeld), Badelj; Brozovic, Mandzukic (93e Pjaca), Perisic (87e Kramaric).

Notes: 52e, coup franc de Srna sur la transversale. 72e, tête de Perisic sur la transversale. Avertissements: 31e Tosun. 48e Balta. 80e Strinic. 91e Sen.

Galerie photo

Les temps forts de l'Euro 2016

Les temps forts de l'Euro 2016 Retrouvez tous les moments marquants de la compétition en France.

Articles en relation

La Croatie s'impose face à la Turquie

Euro 2016 La Croatie a battu la Turquie 1-0 à Paris dans le groupe D de l'Euro 2016. La décision est venue d'une superbe volée de Luka Modric à la 41e. Plus...

Les cinq choses à savoir sur la Croatie

Euro 2016 Groupe D - Que peut espérer la Croatie à l'Euro? Tour d'horizon en cinq points avant son premier match. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.