Pablo Carreno Busta face à la chance de sa vie

TennisGrâce au forfait de Rafael Nadal, l'Espagnol entre dans le tableau final du Masters. Et il n'entend pas se rater.

Pablo Carreno Busta, ici lors de son bel US Open.

Pablo Carreno Busta, ici lors de son bel US Open. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le forfait de Rafael Nadal lui a permis d’enfoncer une porte derrière laquelle il n’aurait jamais imaginé pouvoir aller jeter un œil. No 10 mondial, Pablo Carreno Busta (26 ans) découvrira ce mercredi soir le Masters. Un «truc» improbable pour lui qui, voici douze mois à peine, effectuait sa première incursion dans le Top 30 ATP. Si, à l’époque, quelqu’un lui avait soufflé qu’il serait présent à l’O2 Arena à la fin de la saison 2017, l’enfant de Gijon aurait pris l’interlocuteur pour un dingue. Jamais en effet il n’avait envisagé d’être pris pour un «Maître»! Seulement voilà, si quelques absences ont débroussaillé la route menant à Londres, l’intéressé a aussi manié la raquette de la meilleure des façons pour s’ouvrir le chemin vers les paillettes britanniques.

C’est en Grand Chelem, par la grâce d’un quart de finale à Roland-Garros et surtout d’une demie à l’US Open, que «PBC» a engrangé une grande partie des points nécessaires à le placer en premier remplaçant londonien. Pas maladroit non plus sur les autres tournois – vainqueur à Estoril, finaliste à Rio de Janeiro, demi-finaliste à Buenos Aires, São Paulo et Indian Wells… – il s’exposera en mondovision contre Dominic Thiem. Avec le droit d’espérer se hisser en demi-finales, même avec un match de moins dans les «pattes»!

Il y a dix jours encore, au sortir de sa défaite d’entrée à Bercy contre Nicolas Mahut, Carreno Busta pensait avoir laissé filer la chance de sa vie de disputer le Masters. Or, la décomposition du tableau parisien et le forfait de Nadal ont fini par le gâter. «C’est juste incroyable d’être là, sourit-il. Certes, j’ai bénéficié de circonstances favorables, mais je le dois aussi au fait d’avoir signé la plus belle saison de ma carrière. Je n’ai pas volé ma place.»

Conscient de faire partie aux yeux du grand public de ces joueurs dont on connaît le nom sans vraiment connaître le visage, «PBC» ne veut pas manquer son entrée dans la grande lumière. «Je vais aller sur le court et donner tout ce que j’ai», jure-t-il, heureux d’être remis de ses petits pépins physiques de fin de saison.

Au fond de lui-même, l’Espagnol sait bien qu’il n’aura rien à perdre contre Dominic Thiem, lequel l’avait privé du titre à Rio en début de saison. Reste que la difficulté sera grande pour le No 10 mondial, qui n’a battu qu’une seule fois en carrière un membre du Top-Ten – Milos Raonic à Roland-Garros cette année. (24 heures)

Créé: 14.11.2017, 19h27

Articles en relation

Nadal tient son rang, Anderson tient sa finale

Tennis Kevin Anderson a battu Pablo Carreño Busta (4-6, 7-5, 6-3, 6-4), tandis que Rafael Nadal a défait Juan Martin del Potro (4-6, 6-0, 6-3, 6-2). Plus...

Carreno Busta-Anderson, l'improbable demi-finale

US Open L'Espagnol Pablo Carreno Busta et le Sud-Africain Kevin Anderson vont disputer leur première demi-finale en Grand Chelem. Plus...

Carreño Busta premier qualifié pour les demies

US Open L'Espagnol de 26 ans a logiquement dominé Diego Schwartzman en trois sets dans le premier quart de finale. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...