Patrick Flaction: «Lara Gut est fin prête physiquement»

Ski alpinLe préparateur physique de la Tessinoise croit que sa protégée peut jouer la victoire à Val d'Isère.

Patrick Flaction qui a préparé physiquement Lara Gut est convaincu que sa protégée a le moteur pour gagner ce super-combiné de Val d'Isère. Et même plus...

Patrick Flaction qui a préparé physiquement Lara Gut est convaincu que sa protégée a le moteur pour gagner ce super-combiné de Val d'Isère. Et même plus... Image: C.MAILLARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est lui qui s'occupe de faire ronronner son moteur depuis dix ans. Lui qui lui prépare l'été un programme d'enfer, qui en définit les règles et les objectifs avec sa protégée pour qu'elle soit prête en août déjà. Si Lara Gut est affutée en ce début de saison, c'est aussi grâce à son préparateur phyisque, Patrick Flaction, qui se trouvait ce matin dans l'aire d'arrivée, aussi rayonnant que la Tessinoise, qui a obtenue une bonne deuxième place en descente, à seulement 38 centièmes de Lindsey Vonn. De quoi être très optimiste avant le slalom de cet après-midi qui pourrait lui permettre de fêter un nouveau podium en Tarentaise et pourquoi pas la victoire dans cette épreuve du supercombiné.

«Physiquement, elle est fin prête, assure le Valaisan. Elle a eu un entraînement conforme à ce qu'on travaille ensemble depuis les trois dernières années, renchérit Patrick Flaction. Elle a le même poids même si les muscles semblent plus dessinés.» Cette bonne forme devrait lui permettre d'enchaîner sans problème un slalom après sa descente. «Elle est contente d'être ici et le montre avec beaucoup d'envie. Je pense que dans ce super combiné, elle a une belle carte à jouer.»

Objectif régularité

Quatrième à Sölden puis victorieuse à Aspen en ce début d'hiver, Lara Gut s'est montrée assez régulière depuis fin octobre. «Elle avait été déjà très performante il y a deux saisons avec sept succès, de réussir la même chose cette année ce serait bien. Notre objectif est qu'elle soit constante, tout devant, toute la saison, mais si c'était facile cela se saurait!» se marre le coach physique convaincu toutefois que sa protégée a les moyens de jouer le général. «Elle peut le faire d'autant plus qu'elle va s'aligner dans quatre disciplines, poursuit le Valaisan. A elle de se classer régulièrement dans le top 5 pour mettre la pression sur Lindsey Vonn, bien partie elle aussi. Il y aura une belle concurrence et si Lara devait remporter le grand globe, elle l'aura fait devant le meilleure skieuse du monde et ce serait vraiment fantastique.»

En attendant, la Tessinoise, meilleure que l'Américaine entre les piquets de slalom, a toutes les chances de se rapprocher d'elle au classement général...

Créé: 18.12.2015, 13h44

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.