Passer au contenu principal

«Peut-être que Roger et Rafa arrêteront dimanche»

Capitaine du Team World, le génial John McEnroe s’imagine envoyer un duo de choc à la retraite «en lui bottant les fesses».

John McEnroe, capitaine du Team World, parle guitare et rivalités en marge de la Laver Cup, qui a pris ses quartiers à Genève.
John McEnroe, capitaine du Team World, parle guitare et rivalités en marge de la Laver Cup, qui a pris ses quartiers à Genève.
BASTIEN GALLAY

John McEnroe, vous êtes une figure de la Laver Cup depuis ses débuts. Quelle est son importance à vos yeux?

Elle est sans doute plus importante pour moi que pour presque tous ses autres protagonistes. Rod Laver était mon idole, je me suis donc tout de suite senti lié à la compétition. Et puis le fait que Roger soit à l’origine du projet lui donne encore plus de crédibilité à mes yeux. Même si j’ai un peu pris mes distances avec le coaching et que je joue de moins en moins au tennis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.