Passer au contenu principal

Vers un procès au rabais pour corruption à la FIFA

Le Qatari Nasser al-Khelaïfi, patron du PSG, doit être jugé en Suisse en compagnie de l'ancien secrétaire général de la FIFA. Mais il échappe à la plus grave accusation.

Jérôme Valcke (à gauche) et Nasser al-Khelaïfi.
Jérôme Valcke (à gauche) et Nasser al-Khelaïfi.
AFP

C’est une étape majeure dans l’une des plus importantes enquêtes visant la corruption dans le football mondial. La justice suisse vient de mettre en accusation l’ancien numéro deux de la FIFA, Jérôme Valcke, avec le Qatari Nasser al-Khelaïfi, patron du club Paris Saint Germain et de la chaîne BeIn Sports, ainsi qu’un homme d’affaires grec qui n’est pas nommé dans le communiqué officiel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.