En progrès, le LHC parvient à ramener un bon point de Zoug

Hockey sur glaceLes Lions, transformés, ne se sont inclinés qu’en prolongation sur la glace du vice-champion.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce vendredi, le LHC inaugurera sa patinoire provisoire avec deux défaites dans sa besace. Mais si le revers concédé en ouverture jeudi à Genève avait de quoi irriter Dan Ratushny, celui enregistré mardi à Zoug pourra quelque peu le rassurer. La prestation de ses Lions en Suisse centrale n’a en effet rien eu à voir avec celle, sans relief, proposée jeudi dernier. Au contraire, le point ramené d’un déplacement qui a rarement souri aux Lausannois – 7 défaites en 9 voyages à Zoug, dont deux la saison passée – a de quoi inciter à l’optimisme. Une première unité qui, paradoxalement, permettra au LHC d’aborder l’esprit un peu plus serein la venue à Malley d’un HC Bienne revenu sur terre après sa défaite à domicile contre Gottéron.

Contrairement à ce qui s’était passé à Genève, le LHC a donc abordé, cette fois, son match avec l’état d’esprit qu’on est en droit d’attendre d’une équipe ambitieuse. Une bonne attitude d’emblée récompensée puisque le premier tir lausannois de la soirée, signé Genazzi, terminait sa course au fond de la cage de Stephan (5e).

Un duel passionnant

Une entame idéale que les Lions ont eue, peu après, l’occasion de confirmer. Sous forme d’une supériorité numérique qui allait paradoxalement marquer un premier tournant dans ce duel à la fois passionnant et de qualité. Coup sur coup, deux fautes de Ryser puis Borlat permettaient à Zoug d’évoluer avec un homme de plus.

Un «cadeau» que le vice-champion ne s’est pas fait prier d’accepter pour égaliser puis, sur la lancée, accentuer sa pression avant d’ajouter deux autres buts qui punissaient un peu sévèrement un passage à vide lausannois. Un double handicap que le LHC parvenait toutefois à annihiler au moment où on l’attendait le moins.

Alors que Zoug semblait contrôler sans trop de soucis un adversaire en difficulté, deux faits de jeu ont rétabli la parité. D’abord grâce à Danielsson, qui pouvait dévier au bon endroit un lancer à l’aveugle de Fischer, puis en profitant d’une bévue de Kast (28e), les Lions revenaient dans une partie débridée à souhait. Des Lausannois revigorés qui reprenaient même l’avantage en inscrivant leur premier but de la saison en supériorité numérique. Avec la complicité de Stephan qui poussait au fond de son but un envoi de l’intenable Ryser.

Un maigre avantage malheureusement effacé juste avant la deuxième sirène et malgré quelques prouesses d’un Zurkirchen qui trouvait de mieux en mieux ses marques au fil des minutes. La réconfortante montée en puissance du néolausannois allait permettre au LHC d’arracher la prolongation face à des Zougois dominateurs et un brin malheureux.

Mais comme il y a parfois une justice dans le sport, Zoug a quand même su profiter d’une nouvelle supériorité numérique pour s’adjuger une unité supplémentaire finalement méritée. (24 heures)

Créé: 12.09.2017, 22h40

Les effectifs

Zoug - LHC 5-4 ap (3-1 1-3 0-0)

Bossard Arena. 6225 spectateurs. Arbitres: MM. Dipietro et Massy.

Buts: 5e Genazzi (Zangger, Jeffrey) 0-1, 8e Martschini (Diaz/5c4) 1-1, 12e Lammer (Stalberg) 2-1, 17e Senteler (Kast) 3-1, 23e Danielsson (Fischer, Ryser) 3-2, 28e Junland (Ryser) 3-3, 33e Ryser (Jeffrey/5c4) 3-4, 39e Grossmann (Kast, Roe/5c4) 4-4, 62e Roe (Martschini, Diaz/4c3) 5-4.

Zoug: Stephan; Morant, Grossmann; Diaz, Geisser; Schlumpf, Stalder; Fohrler; Lammer, Roe, Stalberg; Martschini, Holden, Schnyder; Klingberg, Kast, Senteler; Arnold, Kläy, Haberstich.

LHC: Zurkirchen; Junland, Borlat; Nodari, Genazzi; Gobbi, Fischer; Trutmann; Vermin, Jeffrey, Pesonen; Zangger, Froidevaux, Herren; Danielsson, Kneubühler, Ryser; Simic, Miéville, Schelling; In-Albon.

Pénalités: 4x2’ contre Zoug et 6x2’ contre LHC.

Notes: Zoug sans Helbling (suspendu), McIntyre, Alatalo, Diem ni Suri (blessés). LHC sans Walsky (blessé) ni Frick (surnuméraire). Tirs sur les montants de Pesonen (12e/24e) et Klingberg (46e). But de Klingberg annulé pour crosse haute (50e).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

À défaut d'accord-cadre, Jean-Claude Juncker et Doris Leuthard se sont félicités à Berne de la nouvelle «dynamique positive» entre l'UE et la Suisse, qui débloquera par ailleurs 1,3 milliard pour les pays de l'Est (publié le 24 novembre 2017)
Plus...