Pulkkinen a un bazooka à la place de la canne

Hockey sur glaceLausanne entre en lice ce mercredi soir aux Hockeyades. Avec le canonnier finlandais, qui a signé pour un mois, et plus si affinités.

Teemu Pulkkinen est prêt à justifier sa réputation d'artificier.

Teemu Pulkkinen est prêt à justifier sa réputation d'artificier. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J’espère que l’on ne parlera pas de moi que pour ma qualité de shoot», se marre Teemu Pulkkinen (27 ans) dès les premières secondes d’interview. Pourtant, c’est bien pour la puissance de son lancer que l’ailier est connu comme le loup… blond. «Il a un bazooka à la place de la canne, nous a avoué un fin connaisseur du hockey finlandais. Personne en Suisse n’a la même force de frappe que lui.» Difficile avec une telle présentation de commencer la discussion par un autre sujet. «C’est vrai que le sens du but est une de mes qualités, avoue-t-il. Mais au fil des années, j’ai justement essayé de ne pas devenir un joueur unidimensionnel en progressant d’un point de vue défensif et au niveau de la vision du jeu. Devenir plus complet était l’un de mes objectifs et je crois y être parvenu.»

Drôle de coïncidence

Le joueur drafté par Détroit en 2010 n’a signé que pour un mois avec les Lions de Malley. Un essai qui sonne comme une envie d’ailleurs pour le principal intéressé et non comme une méfiance de la part du club tant son pedigree est clinquant. Le joueur s’en défend. «J’ai un mois pour convaincre le LHC, poursuit-il. Lausanne dispute la Ligue des champions. C’est une bonne occasion pour moi.» De retrouver de l’embauche ailleurs, en NHL par exemple? «Je ne sors pas d’une saison à la hauteur de mes attentes, concède-t-il. Durant l’été, je n’ai pas trouvé d’employeur. C’est donc un challenge pour moi de prouver que j’ai ma place dans cette ligue. Si je suis là, c’est pour m’y imposer. Sinon je n’aurais pas accepté cet essai.»

Après avoir tenté sa chance en Amérique du Nord durant cinq saisons, le serial buteur a découvert la KHL la saison dernière. Et Minsk plus précisément. Hasard du calendrier, c’est en Biélorussie qu’il disputera son premier match de Ligue des champions, le 30 août. «J’ai été obligé de sourire lorsque j’ai vu le calendrier de Lausanne, pouffe-t-il. Disons que j’ai déjà mes repères dans cette patinoire. Et cette ville est vraiment agréable. Par rapport aux standards de la KHL, je peux vous garantir que c’est l’une des plus confortables après Moscou ou Saint-Pétersbourg.» Mais la page est désormais tournée. «Nous avons vécu une saison compliquée et ce n’était pas évident de me mettre en lumière là-bas. J’espère vivre une meilleure expérience ici, à Lausanne.» Il a tout de même inscrit 29 points en 50 matches avec le Dinamo Minsk lors du dernier exercice. Plus que correct.

Avec le LHC, Teemu Pulkkinen patinera sous les ordres de Ville Peltonen, légende du hockey finlandais. «En tant que joueur, tu te dois de toujours respecter ton entraîneur, lance-t-il. Mais lorsqu’il s’agit de l’un des glorieux anciens, c’est encore plus important. Je le connaissais comme attaquant. Comme tout le monde au pays (rires). Je suis désormais en train de découvrir une autre facette de Ville Peltonen. C’est intéressant de le voir dans un costume différent.»

En parlant de découverte, le Finlandais semble déjà avoir pris ses marques dans sa nouvelle vie. «Comme je n’ai signé que pour un mois, ce n’est pas forcément facile, poursuit-il. Mais le club a tout fait pour me faciliter la vie. J’ai déjà mon appartement et ma voiture. Dans ces conditions, je sais que je pourrai me concentrer complètement sur le hockey. L’idéal pour séduire les dirigeants.»

Sous le charme

Niveau séduction, il avoue être déjà tombé sous le charme de son nouveau lieu de vie. «Cette ville de Lausanne est magnifique. Je passe tout mon temps au bord du lac et je m’y plais beaucoup.» De là à dire qu’il se verrait bien y prolonger un peu sa pige d’un mois, il n’y a qu’un pas. La réponse fuse comme un puck de sa canne: «J’adorerais. Je sais ce qu’il me reste à faire, désormais.»

Après un premier match sans but vendredi à Fleurier contre La Chaux-de-Fonds, le gardien du CSKA Moscou n’a qu’à bien se tenir car le tir dévastateur de Teemu Pulkkinen est prêt à justifier la réputation qui précède l’artificier.

Créé: 14.08.2019, 08h09

Le LHC face au CSKA Moscou

Ce mercredi (19 h 30), le Lausanne HC disputera son premier match aux Hockeyades, au Sentier. Opposés au CSKA Moscou, les Vaudois auront probablement une autre opposition que vendredi dernier, lors de leur première sortie face à La Chaux-de-Fonds. «Nous sommes en train d’apprendre à nous connaître, remarque Cody Almond, nouvelle recrue du LHC. C’est un match intéressant dans cette optique.» Le LHC disputera encore un match samedi à la Vallée, face à Grenoble. Ensuite, les hommes de Ville Peltonen effectueront leurs débuts en Ligue des champions le 30 août à Minsk puis le 1er septembre à Lahti, en Finlande. Pour voir les Lions à domicile dans cette compétition, il faudra patienter jusqu’au 6 septembre et la réception de Minsk à Yverdon. G.B.

Hockeyades 2019 au Sentier.
Lundi
Fr/Gottéron - Nitra (Slq) 4-2
Mardi
Ge/Servette - Nitra 6-1
La suite du programme (tous les matches à 19.30).
Mercredi
Lausanne - CSKA Moscou
Jeudi
Ge/Servette - CSKA Moscou
Vendredi
Fribourg - CSKA Moscou
Samedi
Lausanne - Grenoble

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...