Pour rafler les JO 2024 à Paris, Los Angeles sort l’artillerie lourde

OlympismeDans un entretien exclusif, Janet Evans et Michael Johnson évoquent les points forts et défis de la candidature américaine.

Janet Evans, quadruple championne olympique et pilier de L.A. 2024, et la légende de l’athlétisme, Michael Johnson, soutiennent tous deux la candidature US.

Janet Evans, quadruple championne olympique et pilier de L.A. 2024, et la légende de l’athlétisme, Michael Johnson, soutiennent tous deux la candidature US. Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A eux deux, la nageuse Janet Evans et le sprinteur Michael Johnson cumulent onze records du monde et huit médailles d’or aux JO. Il y avait quelque chose de surréel, dimanche, à voir ces monstres sacrés du sport se balader au Musée olympique sans être reconnus par les autres visiteurs.

Les Jeux d'Atlanta 1996 à la maison

Outre leur palmarès hors du commun, Evans et Johnson partagent quelque chose que peu d’athlètes ont eu la chance de vivre dans une carrière: disputer des JO dans leur pays, à Atlanta en 1996. «On ne peut pas faire mieux», glisse la nageuse californienne. «Etre aux Jeux olympiques, c’est déjà quelque chose de fantastique, confie Johnson. Le faire à domicile, c’est encore tellement plus.»

Est-ce pour permettre à une nouvelle génération de sportifs américains de vivre cela que la légende de l’athlétisme s’engage pour L.A. 2024? «Oui, en partie. Mais c’est surtout parce que c’est tout simplement la meilleure candidature possible pour le futur de l’olympisme.» Passage en revue des éléments clés du dossier californien.

Problèmes de mobilité urbaine

Comme la plupart des métropoles nord-américaines, Los Angeles est quotidiennement paralysé par le trafic routier. La mobilité reste d’ailleurs le principal défi pour le comité d’organisation. A l’horizon 2024, 88 milliards de dollars seront investis dans des projets d’infrastructures. «Indépendamment des JO, le maire de la Ville travaille déjà sur ce problème, affirme Johnson. Vu que 97% des installations sont déjà construites, L.A. 24 pourra se concentrer presque uniquement sur ce défi de mobilité. La durabilité de ces Jeux est l’un des grands points forts de notre candidature.»

Hollywood et innovation

«Innovant» et «avant-gardiste». C’est ainsi que le CIO a qualifié le dossier américain. Los Angeles veut miser sur les technologies pour changer la façon dont les Jeux sont suivis, sur et en dehors des stades. Los Angeles a un autre avantage: la renommée incomparable de Holywood. «L.A., c’est la capitale du monde pour le divertissement et le sport. Personne ne raconte mieux une histoire que Holywood. L.A. 24 inspirera des générations de futurs athlètes.»

Soutien populaire

«La population doit être au cœur d’un tel événement, martèle Johnson. Les habitants doivent accueillir le reste du monde avec enthousiasme.» Pour Evans, l’esprit olympique souffle déjà sur la Cité des Anges. «Los Angeles respire les Jeux. Tous les citoyens veulent faire partie de cette aventure.» Les sondages effectués par la commission d’évaluation du CIO vont dans ce sens. Le soutien populaire est plus marqué à L.A. (78% d’avis positif, contre 8% de négatif) qu’à Paris (63%/23%).

Village olympique à UCLA

Le campus de la célébrissime université, véritable pépinière de champions, accueillera le Village olympique. «UCLA a l’un des meilleurs centres d’entraînement du monde, tous sports confondus, explique Janet Evans, qui manie l’ironie en évoquant le village des athlètes mal construit de Rio. Il n’y aura pas de problème de chasse d’eau. Tout est déjà en place.»

Créé: 11.07.2017, 06h45

Opération séduction pour Macron

Engagé personnellement pour la candidature de Paris 2024 dès sa prise de pouvoir, le président français fraîchement élu Emmanuel Macron est à Lausanne pour tenter de convaincre les membres du CIO d’accorder les joutes d’été 2024 à la Ville Lumière.

Quelques heures après l’atterrissage des deux Falcon 7X de la délégation tricolore à Payerne, le président français a visité le Musée olympique en compagnie du président du CIO, Thomas Bach. «Je suis ici avec beaucoup de fierté, de détermination et d’humilité pour porter une candidature qui a été construite par beaucoup d’envie et beaucoup d’ardeur», a déclaré le président devant des dizaines de journalistes.


Vidéo: Emmanuel Borloz

Avec la présence de sa femme, Brigitte, la séquence n’est pas sans rappeler celle du couple Blair à Singapour, en 2005, qui avait permis à Londres de rafler les Jeux d’été de 2012 au nez et à la barbe… de Paris. L’opération séduction se poursuit aujourd’hui avec le grand oral de la délégation française au cours duquel Emmanuel Macron s’exprimera entre 5 et 7 minutes.

Emmanuel Borloz

Articles en relation

Emmanuel Macron en visite à Lausanne

Evénement Le président français a atterri lundi à Payerne. Il a visité le Musée olympique et défendu la candidature de Paris. Plus...

Macron, une visite olympique à Lausanne sous bonne garde

Sécurité Le président français est à Lausanne pour défendre la candidature de Paris aux Jeux olympiques d’été 2024. Une visite sous haute sécurité, où rien n’a été laissé au hasard. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...