Passer au contenu principal

Les ramasseurs de balles aussi espèrent atteindre la finale

Au service discret de ces dames, ces jeunes filles et garçons sont indispensables au Ladies Open Lausanne.

Keystone

«Rosy, je dois vraiment retourner au soleil?» Un jeune ramasseur de balles vient de terminer sa première «rotation» de la journée au Ladies Open Lausanne et semble peu enthousiaste à l’idée de reprendre la même position. C’est qu’il fait très, très chaud ces jours du côté de Vidy, surtout lorsque l’on passe ses journées à galoper sur la terre battue au Tennis Club du Stade-Lausanne. «On prend bien soin d’eux, ne vous inquiétez pas», sourit Rosy Canavese, la responsable des 42 ramasseuses et ramasseurs de balles engagés dans le tournoi. «On fait très attention à ce que tous restent bien hydratés et ne prennent pas trop le soleil. Et puis, nous effectuons des rotations toutes les 30 minutes pour que les enfants puissent prendre leur pause et se reposer un peu.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.