Passer au contenu principal

Les régatiers suisses sont à bonne école pour décoller

La Swiss Foiling Academy va accueillir une trentaine de jeunes cette saison pour les former à la navigation 2.0.

La Swiss Foiling Academy veut offrir aux jeunes navigateurs la possibilité de se former au vol.
La Swiss Foiling Academy veut offrir aux jeunes navigateurs la possibilité de se former au vol.
SFA

On commence par de l’Optimist. Très vite on veut aller un peu plus vite et on passe au catamaran de sport. Et puis, vers 16 ou 17 ans, on en veut encore plus. Plus fort, plus vite, plus haut, surtout. Le problème, c’est qu’une fois arrivé à ce stade, il est encore compliqué de trouver la bonne structure pour décoller. Les bateaux qui volent coûtent cher et les opportunités au sein des clubs sont rares. C’est ce constat qui a été fait par une bande de navigateurs lémaniques très éclairés, issus du D35 Eleven Sailing Team. Une équipe qui participait l’an dernier au championnat de référence. Articulée autour de Julien Monnier, Loïc Forestier et Jocelyn Keller, trois figures du lac, une association a vu le jour en 2019. Son nom de code? Swiss Foiling Academy. Son objectif? Former les jeunes aux sensations folles du vol.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.