Roger Federer: ce qu'il doit faire pour être No 1 mondial

TennisEn finale ce dimanche soir à Montréal, le No 3 ATP rêve du trône. Mais comment s'y prendre pour le récupérer?

Roger Federer prêt au «combat»!

Roger Federer prêt au «combat»! Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est aux environs de 22 h 15 que Roger Federer et Alexander Zverev entameront leur bras de fer en finale du tournoi de Montréal. Pendant que l'aîné aura un œil rivé vers un titre de plus à ajouter à sa formidable moisson et l'autre sur une possible reconquête du trône mondial dans quelques jours, le cadet tentera de faucher une fois de plus la légende, son idole. Mais qui donc fera sienne la... Rogers Cup? Là n'est pas la question qui turlupine le plus le «Tour».

Au vrai, chacun se focalise davantage sur la certitude qui se dégage déjà avant même que les deux hommes n'entrent sur le court: qu’il gagne ou qu'il perde face au prodige de Hambourg, le Bâlois a profité de son séjour québécois pour fondre encore un peu plus sur Rafael Nadal, Andy Murray et la couronne de No 1 mondial, qui restera toutefois encore une petite semaine (mais pas davantage) sur la tête de l’Ecossais, placé au sommet depuis le mois de novembre dernier et blessé depuis trois semaines.

Un changement le 21 août

Ce dernier hors-jeu, l’exercice le plus compliqué désormais consiste à tenter de deviner qui, de «RF» ou de «Rafa», lui subtilisera officiellement son bien au matin du 21 août, soit lundi prochain. C'est cette interrogation qui obsède le circuit ATP au moment où se termine le tournoi canadien et où s’apprête à s'ouvrir cette semaine du côte de Cincinnati une autre épreuve Masters 1000, décisive dans la course au Graal. Dans l’Ohio, où il a souvent flambé, Federer devra bien entendu réaliser un nouveau gros parcours pour espérer faire sien le trône. Et les conditions sont connues pour celui qui, avant d’affronter Zverev, n’a en tout et pour tout concédé que deux défaites en 2017…

Mais comment s’y prendre pour récupérer la place de No 1? S’il devient roi de Montréal dans la nuit, l’octuple vainqueur de Wimbledon n’aura «qu’à» faire aussi bien que l’Espagnol à «Cinci» pour le dépasser définitivement dans la hiérarchie mondiale. Ou le battre, forcément, si tous deux devaient se retrouver en finale d’un tournoi dont le tenant du titre se nomme Marin Cilic (forfait lui aussi cette semaine)...

Un grand bond en arrière

En revanche, dans le cas où Alexander Zverev lui ferait subir sa loi en finale de la Rogers Cup, le «Maître» devra espérer que les astres s’alignent encore mieux aux Etats-Unis pour pouvoir briser le rêve de couronne que promène également Rafael Nadal. Le plan qui devra être celui du Bâlois? C’est simple: il s’agira pour lui qui aspire à devenir le No 1 le plus âgé de l’histoire de rallier les demi-finales en espérant que son rival n’atteigne pas ce stade. Ou de gagner le tournoi si l’Espagnol devait par hasard échouer en demies.

De la musique d’avenir, bien sûr, mais d’un avenir très proche, qui nous donnera paradoxalement l’impression de faire un immense bond en arrière, à une époque où le tennis était déjà vampirisé par ces deux hommes. Leur retour au premier plan n’est cependant pas un coup de bol. Juste la preuve qu’ils ne sont rien d’autre que l’histoire du tennis.

Enfin, pour l’anecdote, sachez tout de même qu’Alexander Zverev, que tout le monde voit (à juste titre) devenir à son tour No 1 mondial un jour est assuré de passer au 3e rang de la «Race» ce lundi. A distance respectable de Federer et Nadal certes, mais cela dit beaucoup du talent et du potentiel du bonhomme ainsi que de l’énorme année qu’il est en train de réaliser. (24 heures)

Créé: 13.08.2017, 19h06

Articles en relation

[Quiz] Bon anniversaire, «Rodgeur»!

Tennis Alors qu'il se prépare à son entrée en lice à l'US Open (28 août-10 sept), Roger Federer souffle ce mardi ses 36 bougies. Testez vos connaissances sur notre héros national. Plus...

Avec davantage de «bouteille», Federer entame sa bataille estivale

Tennis Après avoir soufflé mardi ses 36 bougies, le Bâlois entre en lice à Montréal, le regard sur le trône mondial. Plus...

Nadal battu par un inconnu, Federer bientôt nr.1?

Tennis Denis Shapovalov est venu à bout du numéro 2 mondial en trois sets à Montréal. Un résultat qui fait les affaires du Bâlois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...