Roux: «Quitter le FC Wil était avant tout un choix humain»

FootballJocelyn Roux a rompu son contrat avec un club saint-gallois en difficulté financière. L'ancien attaquant du LS rentre à Genève et espère trouver un nouveau club en juin prochain.

Arrivé fin 2015, Jocely Roux a disputé 30 matches (10 buts inscrits) avec le FC Wil.

Arrivé fin 2015, Jocely Roux a disputé 30 matches (10 buts inscrits) avec le FC Wil. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jocelyn Roux quitte avec effet immédiat le FC Wil, qui est au bord de la faillite. L'attaquant genevois a trouvé un accord à l'amiable avec l'actuel 5e de Challenge League. Joint par téléphone, l'ex-Lausannois évoque les raisons de ce départ précipité.

Jocelyn Roux, qu'est-ce qui vous a poussé à casser votre contrat avec le FC Wil?
C'était un choix humain avant tout. La situation du club était plus que précaire. Je voulais rentrer sur Genève, où habite ma famille. Malgré ce départ, je ne pourrai pas trouver un autre club pour le deuxième tour car j'étais sous contrat durant la période des transferts (ndlr: en cas de faillite du FC Wil, cela ne serait potentiellement plus le cas).

Les réductions salariales annoncées par le club n'ont pas joué un rôle?
Non. Nous avons résilié le contrat à l'amiable en trouvant une solution financière. Cette part d'incertitude était difficile à supporter. On ne sait toujours pas si l'équipe va pouvoir finir la saison.

Avez-vous déjà trouvé un accord pour vous entraîner avec une équipe ces prochaines semaines?
Rien n'est encore fait à ce niveau-là. Je vais effectivement chercher une équipe dans la région genevoise pour garder la forme. Je dois contacter Servette pour savoir si le club serait d'accord de m'acceuillir. Il peut aussi y avoir Etoile Carouge ou d'autres. Je devrais avoir le choix entre plusieurs opportunités.

A Lausanne, vous aviez l'occasion de préparer un brevet d’avocat. A 30 ans, le football reste-t-il votre priorité aujourd'hui?
Oui. Je vais laisser passer ces trois mois. Le but est de rester en forme. Je vais ensuite voir si des portes s'ouvrent au mois de juin pour la saison prochaine; si possible en Challenge League. Le droit et les études deviendront d'actualité après ma carrière mais je veux encore jouer au football une ou deux saisons.

Votre expérience au FC Wil se termine sur une fausse note.
En effet, cela se finit d'une façon un peu spéciale. Les choses se sont faites de manière précipitée. Je ne pensais pas que les investisseurs turcs partiraient aussi vite. J’espérais que cela allait tenir jusqu'à la fin de la saison.

Quel sentiment éprouvez-vous vis-à-vis de cet épilogue?
Même si ce n'était pas pour les mêmes raisons, j'ai déjà connu cela au Servette, où il y avait eu des problèmes financiers (ndlr: lors de la saison 2014/2015). L'année dernière, c'était Bienne. Le football suisse connaît une série noire. Il faut que ça cesse. Ces dernières années, le championnat s'est déroulé de manière un peu étrange.

Regrettez-vous d'avoir quitté le LS fin 2015 pour rejoindre Wil?
Non, je n'ai pas de regrets. Au moment où j'ai fait ce choix, c'était la bonne décision. Wil est un club de Challenge League, qui aurait dû avoir toutes les garanties nécessaires. Cela n'a finalement pas été le cas mais je ne ressens pas de regret particulier. (24 heures)

Créé: 02.03.2017, 16h30

Challenge League

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.