Samuel Eto’o et la maison hantée

L'histoire du jourLe footballeur camerounais aurait renoncé à l'acquisition d'une somptueuse villa de 25 millions d'euros.

La villa Altachiara, inhabitée depuis près de 15 ans, n’a pas été choisie par Eto’o.

La villa Altachiara, inhabitée depuis près de 15 ans, n’a pas été choisie par Eto’o. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Par les temps qui courent, le meilleur investissement reste l’immobilier. Oui, mais gare aux maisons hantées!

Samuel Eto’o est justement sur le point de s’offrir son «Sam suffit» du côté de Gênes. Récemment transféré à la Sampdoria, le Camerounais de 34 ans serait, selon certains médias, sur le point de débourser la somme de 25 millions d’euros pour devenir propriétaire de la villa Altachiara à Portofino. Ne vous inquiétez pas pour ses finances, Eto’o était devenu le footballeur le mieux payé au monde en 2011 lorsqu’il avait signé un contrat à Anzhi Makhachkala qui lui assurait une rente annuelle de 20,5 millions d’euros nets par an, plus 20'000 euros par but marqué et 10'000 euros à chaque passe décisive. Mais selon le site repubblica.it, Eto’o aurait finalement renoncé à sa résidence de 40 pièces avec héliport et piscines. Bien lui en a pris, puisque la villa Altachiara serait tout bonnement hantée. Les sceptiques concéderont pour le moins que l’histoire de cette propriété est troublante.

La maison aurait en effet été construite en 1874 par Lord Carnarvon, l’égyptologue qui a découvert le tombeau de Toutankhamon et qui se trouve être la première victime de la «malédiction du pharaon» qui a frappé 26 autres personnes liées de près à cette découverte historique. Toutes sont mortes prématurément et dans des circonstances mystérieuses.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Trois personnes auraient péri dans la villa ou à sa proximité. Parmi elles, la Comtesse Francesca Vacca Agusta qui serait morte par noyade en 2001. Son corps sera retrouvé 14 jours plus tard en France. Depuis cette année-là, la maison est restée inhabitée. Et risque de l’être encore pour un moment.

Créé: 17.02.2015, 18h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...