Passer au contenu principal

Si Sarah Atcho court aussi vite, ce n’est pas le fruit du hasard!

La relayeuse vaudoise profite à plein régime du système d’encouragement à la relève de Swiss Athletics.

Sarah Atcho met le turbo sans retenue sur la piste. Elle espère disputer la finale olympique en donnant sans accroc le témoin à Ellen Sprunger.
Sarah Atcho met le turbo sans retenue sur la piste. Elle espère disputer la finale olympique en donnant sans accroc le témoin à Ellen Sprunger.
KEYSTONE

Bien sûr, passé au révélateur des Jeux, l’athlétisme suisse ne connaît pas la même réussite que lors des derniers championnats d’Europe où il avait décroché cinq médailles, dont deux en or. Ici, dans ce contexte de forte concurrence, le miroir est déformant. Il écrase la perspective mais il ne réduira pas les mérites d’une fédération en pleine révolution culturelle, qui a fait de la relève un puits d’excellence et du soutien aux jeunes talents une stratégie gagnante.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.