A Scuol, Genève gagne la première bataille mais la guerre continue

Hockey sur glaceLes juniors élites des Vernets, qui mènent 1 à 0 contre Lausanne dans la Finalissima, ont pris un avantage psychologique. Mais ce n'est pas terminé.

C'est Steve Burgener, No 24 de Genève, qui a mis les Aiglons sur orbite. Mais les Lausannois, en rouge, n'ont pas abdiqué.

C'est Steve Burgener, No 24 de Genève, qui a mis les Aiglons sur orbite. Mais les Lausannois, en rouge, n'ont pas abdiqué. Image: PIERRE MAILLARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur les tables, devant la patinoire, il y a un programme de la manifestation, avec Arnaud Riat en couverture, prêt à décrocher encore une fois la (l) une.

«Allegra e bun success a Scuol!» C'est écrit sur la première page, en romanche. Bienvenue au fin fond de la Suisse pour la finale des juniors qui oppose Genève Futur Hockey, tenant du titre, à Lausanne 4 Clubs, qualifié in-extremis pour les play-offs, puis avec brio pour cette Finalissima qui tient toutes ses promesses...

Quand vous arrivez dans cette charmante petite bourgade grisonne, le décor est, on doit l'avouer, paradisiaque. C'est Pascal Vögtlin, fils de Willy, le responsable du calendrier de la Ligue nationale, qui nous accueille avec le sourire. Il travaille à l'office du tourisme du village. Ceci explique cela, même si le hasard fait souvent bien les choses. C'est sympa Scuol.

Devant la patinoire, il n'y a pas que le soleil qui se montre généreux. Les supporters des deux camps, qui s'étaient allumés sur les réseaux sociaux toute la semaine, s'attendent à une belle bagarre, le titre est à ce prix. Victorieux ce samedi à Scuol du premier acte de la finale des juniors élites, Genève Hockey Futur à pris un avantage psychologique certain sur Lausanne 4 Clubs. Mais si les Genevois ont remporté, devant environ 500 spectateurs enthousiastes, la première bataille (4-3), rien n'est encore joué entre ces deux formations lémaniques qui se tiennent dans un mouchoir de poche. La «guerre» va se poursuivre ce dimanche au fin fond des Grisons.

Cette première partie s’est finalement jouée dans les situations spéciales. C'est au début du deuxième tiers que les Genevois, champions ici même la saison dernière, ont pris une première fois le large (1-3), profitant de deux power-play consécutifs en 83 secondes.

Matteo Luisettti, le No 13 des Lausannois, qui s'est pris pour Thomas Rüfenacht lors de la finale de promotion de 2009 (quand il avait sorti du jeu Thomas Nüssli à l'engagement), a rendu un fier service aux Genevois en allant sur le banc des pénalités à la 23e.

Mais ces Vaudois tenaces ont, à l'image de leur coach Yves Sarault, beaucoup de caractère. Et ils ont égalisé par Hugo Proux au cours d'un combat de toute beauté. Les Servettiens ont toutefois fini par passer l'épaule à la 55e, via Stéphane Patry, grâce à une nouvelle pénalité.

«On a livré une belle bataille, s'est exclamé le dernier buteur. On savait que cela allait jouer vite et physique des deux cotés, mais on a su heureusement exploiter nos power-play. Maintenant, si on a pris l'avantage psychologiquement, on ne va pas se contenter d'un nul, mais continuer en évitant les erreurs.»

De l'autre côté, John Fust, responsable du mouvement juniors de Lausanne 4 Clubs, voulait rester positif. «On a vu un très bon spectacle de hockey sur la glace avec à cinq contre cinq deux équipes presque identiques, a déclaré le Canadien. Maintenant, Lausanne n'a pas encore montré son vrai visage. Si on se montre plus physique, comme on l'avait été face à Langnau et Berne aux tours précédents, cela va être difficile pour Genève.»

La suite c'est ce dimanche, coup d'envoi à 14 h 30, toujours à Scuol. C'est écrit en romanche dans le programme du match... (nxp)

Créé: 30.03.2019, 19h31

Lausanne 4 clubs - Genève Futur Hockey 3-4 (1-1 1-2 1-1)

Scuol. 500 spectateurs.

Arbitres: MM. Fausel, Gianinazzi; Nater et Baumgartner.

Buts: 11e Burgener (Etter) 0-1, 13e Henry (Baragano, Bougro/5 c 4) 1-1, 22e Mermod (Smirnovs/5 c 4) 1-2, 23e Vouillamoz (Patry, Valenza/5 c 4) 1-3, 32e Heughebaert (Proux, Bobicanec) 2-3, 43e Proux (Henry, Mainot) 3-3, 55e Patry (Smons/5 c 4) 3-4.

Lausanne 4 clubs: Vuichard; Anex, Baragano; Thévoz, Bobicanec; N. Vouardoux, L. Vouardoux; Moffa, Chamorel; Luiisetti, Mémeteau, Ghiglione; Simic, Bougro, Heugebaert; Mainot, Proux, Henry; Margairaz, Depallens, Fust.
Genève Futur Hockey: Charlin; Smons, Guignard; Zeiter, Pugin; Agrusti, Crétallaz; Nauris Sejejs, Tamisier; Vouillamoz, Patry, Riat; Oliveira-Aeby, Smirnovs, Tanner; Mermod, Burgener, Etter; Monaco, Valenza, Nils Sejejs.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.