Le SLO fait les affaires du Lausanne-Sport

FootballEn battant Grasshopper 4-1, Stade Lausanne Ouchy a rendu un fier service à son voisin.

Lahiouel a marqué deux fois contre les Zurichois.

Lahiouel a marqué deux fois contre les Zurichois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dominés dans les cinq premières minutes de la rencontre par le deuxième du championnat, les Lausannois ont eu chaud. Acculés dans leur surface de réparation après plusieurs corners consécutifs, ils voyaient même Barrocca réaliser un petit miracle, du pied, devant Souare. Mais du côté du SLO, certaines choses ont bien changé. Souvent peu réalistes en zone offensive lors du premier tour, les hommes de Binotto font aujourd’hui preuve d’un froid réalisme face au but adverse.

Sur leur première occasion, ils faisaient mouche par Lahiouel, bien servi par Perrier. Libérés par cette ouverture du score et l’expulsion précoce de Souare, ils doublaient même la mise grâce à coup de casque de Danner, consécutif à une offrande de Gazzetta sur coup-franc. Bilan à la mi-temps: 2 frappes cadrées, 2 goals.

«Notre plan de jeu était de les presser haut dans les vingt premières minutes pour gagner le ballon dans leur moitié de terrain, car le terrain rendait la construction depuis derrière difficile, expliquait Andrea Binotto. Cela nous a permis d’ouvrir le score tôt et de provoquer l’expulsion. Après cela, c’est devenu plus facile.»

Une merveille de coup-franc

Bien inspirés de ne pas avoir laissé leur efficacité aux vestiaires, les Lausannois enfonçaient le clou en seconde période. Par Lahiouel, d’abord, à la conclusion d’un modèle de contre initié par une ouverture lumineuse de Gazzetta, puis par Delley, sur une merveille de coup-franc. Une dernière réussite qui mettait définitivement fin aux espoirs des Zurichois, malgré la réduction du score tardive de Njie.

SLO peut ainsi fêter un succès amplement mérité. «Mon seul petit regret aujourd’hui, et encore, il faut relativiser, c’est de prendre ce but en fin de match. Peut-être que l’équipe sentait que c’était plié et elle s’est relâchée, ajoutait l’entraîneur du SLO. Mais il faut juste remettre les choses dans leur contexte : on est Stade Lausanne Ouchy, et on vient de battre GC 4-1.»

Forts de 4 succès lors de leurs cinq dernières rencontres, les Lausannois vont au devant de deux autres matches compliqués puisqu’ils vont se déplaceront la semaine prochaine à Winthertur (5e), avant de recevoir le FC Vaduz (3e) à Colovray. «On va jouer contre des gros et c’est très bien, poursuivait le mentor lausannois. C’est contre des adversaires solides comme cela que l’on progresse.»

Fabien Darvey, Nyon

Créé: 07.02.2020, 22h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.