Sofya Yokoyama poursuit son ascension dans un test olympique

EscaladeLa grimpeuse rolloise participe à ses deuxièmes championnats du monde élites au Japon, qualificatifs pour les JO.

Invitée de dernière minute, Sofya Yokoyama participe aux Mondiaux sans trop de pression. Mais avec le secret espoir de créer une surprise.

Invitée de dernière minute, Sofya Yokoyama participe aux Mondiaux sans trop de pression. Mais avec le secret espoir de créer une surprise. Image: EPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après ceux de Bercy en 2016, Sofya Yokoyama (20 ans) dispute déjà ses deuxièmes championnats du monde élite. À Paris, la Rolloise avait terminé 43e de la compétition de bloc, sa discipline de prédilection. Depuis, l’escalade sportive s’est hissée au programme olympique. Et à un an des Jeux de Tokyo, le gratin mondial a rendez-vous à Hachioji, dans la banlieue de la capitale nipponne. L’occasion pour Sofya Yokoyama de redécouvrir le pays d’origine de son père: «J’étais venue au Japon il y a une dizaine d’années. C’est une sorte de retour aux sources. Ici, mes grands-parents et mon oncle vont suivre mes compétitions, c’est génial!»

Parmi les cinq athlètes suisses sélectionnés (quatre femmes et un homme), Sofya Yokoyama, invitée de dernière minute, est la seule Romande. «Je n’ai pas rempli tous les critères de sélection, mais le coach m’a quand même donné ma chance, se réjouit la Vaudoise. Quand j’ai appris que j’allais participer à ces Mondiaux, j’ai crié de joie.»

Le fait qu’elle prenne part aux trois disciplines (bloc, difficulté, vitesse) a été déterminant dans sa sélection. Car pour son baptême olympique, l’escalade a choisi le format du combiné, qui regroupe justement les trois épreuves.

«Ça va être très compliqué»

À Hachioji, les sept premiers tickets olympiques pourront être compostés. «Il y aura encore une compétition à Toulouse en novembre et d’autres sésames attribués lors d’une épreuve pré-olympique le printemps prochain», précise Sofya Yokoyama. Espère-t-elle faire partie des 20 athlètes qui seront qualifiées pour les Jeux de Tokyo? «Ça va être très, très compliqué, confie la jeune grimpeuse. Il faudrait que je sois parfaite partout et qu’un miracle se produise!»

En Coupe du monde, le bilan de la Rolloise est mitigé: «Si je compare à la saison passée, je suis satisfaite car j’ai progressé au niveau des résultats, de ma mentalité et de ma manière de grimper. Mais je n’ai pas atteint les objectifs que je m’étais fixés en début de saison donc je ne peux être totalement comblée.»

Alors, Sofya Yokoyama a décidé d’aborder ces Mondiaux sans se mettre trop de pression. Et cela semble lui sourire, puisque la Vaudoise a réussi dimanche une des plus belles performances de sa carrière, en terminant 11e de la qualification de bloc. Mardi, elle disputera les demi-finales (de 2h à 4h15, heure suisse): «J’aimerais profiter au maximum de l’expérience, et pourquoi ne pas créer une surprise en bloc?»

Au Japon, l’équipe suisse est en mode vie de famille: «On partage un appart et on s’entraîne ensemble puis on cuisine le soir. On fait aussi quelques visites et du shopping. L’ambiance est excellente.» Et dire que l’étudiante en sciences criminelles à l’Université de Lausanne était censée repasser des examens cette semaine. «Je vais les refaire en janvier 2020, mais je n’aurai pas le droit à l’erreur. Si je les rate, je devrai trouver un plan B, confie la grimpeuse. Ici, j’essaie de ne pas trop y penser et de me focaliser sur les compétitions.»

Créé: 13.08.2019, 09h55

Articles en relation

Les meilleurs grimpeurs mondiaux se défient à Villars

Escalade La Coupe du monde fait étape vendredi et samedi dans la station vaudoise Plus...

Le CIO valide quatre nouveaux sports

Olympisme Le breakdance, l'escalade, le skateboard et le surf seront au programme des Jeux olympiques de Paris, en 2024. Trois seront même à Tokyo en 2020. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.