Le spectacle sera partout au stade de Genève

FootballLuis Figo et Ronaldinho seront accompagnés de nombreuses stars pour le match de charité du 21 avril au stade de Genève.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La possibilité de créer une équipe éphémère en sélectionnant les meilleurs joueurs du monde était jusque-là réservée aux joueurs de console. Elle l’est désormais pour Luis Figo et Ronaldinho, qui vont constituer deux équipes de rêve bien vivantes dont ils seront les heureux capitaines à l’occasion d’un match caritatif. Ces deux formations, dirigées par Carlo Ancelotti et Didier Deschamps, se retrouveront au stade de Genève le samedi 21 avril à 16h. D’anciennes gloires telles que David Trezeguet, Eric Abidal, Cafu, Alexander Frei, Nuno Gomes, Fernando Hierro ou encore Jari Litmanen seront présentes. «Nous annoncerons d’autres noms dans les semaines à venir», a promis Figo mardi au siège de l’ONU. L’organisation internationale organise conjointement la rencontre avec l’UEFA dans le but de financer des projets humanitaires et de développement destinés aux enfants en situation de handicap.

Un stade plein le jour du match permettrait de soutenir la cause défendue par les deux institutions tout en incitant les organisateurs à répéter l’opération l’an prochain, comme l’envisage déjà Michael Moller, le directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève. ««Il faut remplir ce stade et montrer que l’on marche pour ces causes humanitaires et sportives», a insisté Sybille Bonvin. La cheffe du service des sports de Genève a d’ailleurs annoncé que la Ville offrirait 4000 billets pour les juniors du canton «afin de participer à cette belle fête dans une enceinte comble». «Je sais qu’à Genève il y a une forte communauté portugaise», a malicieusement rappelé Luis Figo dans l’espoir de fédérer les supporters lusitaniens. Les tarifs ne devraient décourager personne: les billets, disponibles depuis mardi chez Ticketcorner, oscillent entre 10 et 22 francs.

A ce prix-là, le spectacle est garanti, quand bien même les meilleurs footballeurs encore en activité seront absents (la date coïncide avec une journée de championnat). la pelouse du stade de Genève ne manquera pas d’une certaine allure, les joueurs sélectionnés ayant tous, à leur manière, un talent pour le divertissement. Luis Figo régalait ainsi le public par sa capacité d’élimination, sa vitesse et son adresse sur les balles arrêtées. Or il n’a rien perdu de ses qualités athlétiques. «J’essaie de faire des exercices pour continuer de pouvoir boire et manger», a-t-il souri mardi, reconnaissant toutefois être à «50%» de sa condition de joueur professionnel. On imagine que le temps n’a pas affecté son génie créateur, ni celui de Ronaldinho, d’ailleurs, cet artiste fabuleux qui réinventait le football à chaque touche de balle. Et puis il y aura tous les autres, que l’on connaît déjà et qui viendront s’ajouter à la liste, réunis autour d’un arbitre à la calvitie reluisante, Pierluigi Collina, qui asseyait son autorité moins par ses coups de sifflet que par ses yeux globuleux. Le spectacle sera partout au stade de Genève. (nxp)

Créé: 13.02.2018, 17h14

Sponsorisé

«Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille, c'est toujours chaud!»
Laurent Paganelli (55 ans) est depuis deux décennies la figure emblématique de Canal+ pour qui il officie en tant que consultant dans tous les stades de France.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...