Blessée, Maude Mathys renonce au Marathon de Londres

Course à piedTouchée à une cuisse, l’athlète d’Ollon se concentre sur la montagne, avant de mieux rebondir.

Maude Mathys change de stratégie, mais garde ses ambitions.

Maude Mathys change de stratégie, mais garde ses ambitions. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tuile! Maude Mathys visait un chrono de moins de 2 h 30 au Marathon de Londres le 28 avril. Un temps qui l’aurait mise en bonne position pour obtenir un sésame pour les JO de Tokyo. Mais la vice-championne du monde de course de montagne s’est blessée lors d’un entraînement. «Je ressentais depuis un petit moment des douleurs derrière une cuisse, aux ischios, raconte l’athlète d’Ollon. Fin mars, j’ai participé au semi-marathon de Milan, durant lequel je n’ai pas été gênée. En revanche, j’ai senti, après la course, que j’avais forcé. Alors, durant la semaine suivante, je me suis d’abord reposée un jour puis j’ai repris tranquillement en axant sur le vélo. Le jeudi, j’ai fait un footing et, le vendredi, une séance un peu plus intensive avec des intervalles de deux minutes. Malheureusement, lors de l’avant-dernière série, j’ai senti un petit claquement aux ischios, mais sans douleur. Ce n’est que plus tard que j’ai commencé à souffrir et à boiter. J’ai été contrainte à passer une IRM. Le médecin a alors constaté que j’avais une déchirure partielle des adducteurs.»

Choix sage

La raison l’a emporté sur la passion. Maude Mathys a décidé de lever le pied et de renoncer à son rendez-vous londonien. «La tentation d’y participer était forte, dit cette mère de 32 ans. Mais il y avait le risque de me blesser plus gravement et de mettre en péril la suite de ma saison. J’ai ainsi préféré me concentrer sur la course de montagne.» Un choix sage qui pourrait se révéler pertinent d’un point de vue stratégique. D’une part, la Vaudoise pourra suivre ses objectifs en altitude (Nationaux de course de montagne à Neirivue-Moléson, Européens de Zermatt et Golden Trail Series). D’autre part, sa saison sur les pentes lui donnera de bonnes bases physiques pour le marathon. Idéal pour tenter de se qualifier pour les Jeux de 2020. D’autant plus que Maude Mathys a tendance à se blesser facilement lorsqu’elle enchaîne les longues préparations à plat.

La situation ne mine donc pas le moral de la battante. «Il faut voir le côté positif, assume-t-elle. Bien sûr, je suis déçue, compte tenu de tout le boulot réalisé cet hiver. J’ai sans doute trop tiré sur la ficelle. Qu’importe, tous ces efforts me serviront pour ma saison de course de montagne.»

Créé: 09.04.2019, 20h08

Articles en relation

Maude Mathys a savouré son deuxième titre européen

Course de montagne L’athlète d’Ollon raconte son incroyable doublé, réalisé dimanche, à Skopje. Plus...

Le camping a sauvé Maude Mathys

Course à pied L’athlète d’Ollon raconte comment elle a récolté l’argent des Mondiaux, malgré de gros doutes et une blessure. Plus...

Maude Mathys: «Si je ne faisais que du marathon, je finirais par déprimer»

Course à pied La spécialiste des courses de montagne lance sa véritable carrière sur marathon ce dimanche à Zurich. Un nouveau défi. Plus...

Maude Mathys, une supermaman héroïne de Morat-Fribourg

Course à pied L’athlète d’Ollon raconte comment elle a battu la championne du monde de course de montagne pour triompher en 1 h 00’ 17”. Plus...

Maude Mathys: «Je m'entraîne parfois quand les enfants dorment encore»

Course à pied La championne d’Europe de course de montagne visera au moins une médaille aux Mondiaux dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...