A Yverdon, Briffod devance Riederer et Fluri

Triathlon Les deux Vaudois du Team ATLET ont mené la vie dure au médaillé olympique en Pro League.

Adrien Briffod a enlevé haut la main l'étape de Pro League d'Yverdon.

Adrien Briffod a enlevé haut la main l'étape de Pro League d'Yverdon. Image: VANESSA CARDOSO /ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce n’est pas tous les jours que l’on bat Sven Riederer, référence du triathlon suisse. Dimanche, Adrien Briffod (23 ans) a toutefois devancé le maître, sur le parcours de Pro League à Yverdon. Le Vaudois du Team ATLET a battu le Zurichois (36 ans) de 12 secondes. «Pourtant, je n’ai pas abordé cette épreuve dans les meilleures conditions, explique le Veveysan, récent médaillé de bronze des Mondiaux U23 de duathlon. Mon vélo ayant été abîmé à l’aéroport en revenant de Stockholm, j’ai dû monter mes roues sur celui de mon père. Comme mes prolongateurs étaient trop longs, j’ai perdu du temps et je n’ai pas pu bien m’échauffer en natation.» Ce coup de stress ne l’a pas empêché de dominer Riederer qui est venu le féliciter. «Adrien est un très bon triathlète qui mérite son succès, affirme sportivement le vainqueur du classement de Pro League. Tout comme Maxime, qui est juste incroyable. Je suis content d’être devant lui.»

Fluri sur les traces de Briffod

Le «Maxime» dont parle Sven Riederer, c’est Maxime Fluri, 18 ans et invaincu sur les quatre étapes juniors cette saison. L’Aiglon du Team ATLET a terminé dans la foulée de Riederer pour obtenir une 3e place en Pro League! «C’est une chance de pouvoir partir avec les pros. J’ai de la peine à réaliser. Sven et Adrien sont deux modèles pour moi.» Au classement, de Pro League, Maxime Fluri se classe 4e.

Abandon de Perriard

Preuve que la relève suisse est au top. «Il y a un gros groupe de 9 jeunes triathlètes très compétitifs, observe François Willen, responsable de la formation des entraîneurs à Swiss Triathlon. Si Adrien Briffod est une sorte de pionnier, Maxime Fluri bénéficie d’une émulation avec les autres talents de sa génération. Il est en train de suivre les traces d’Adrien.»

A noter enfin l’abandon en course à pied de la Vaudoise Estelle Perriard, handicapée par une douleur à un genou.

(24 heures)

Créé: 03.09.2017, 18h13

Articles en relation

Adrien Briffod, enchaîne les disciplines avec brio

Triathlon Victorieux en Coupe du monde ce week-end, l’étudiant à l’EPFL jongle entre sport et études. Plus...

Estelle Perriard est déterminée à bouleverser la hiérarchie

Triathlon La triathlète, qui disputera les Mondiaux U23, construit sa carrière entre Colombier-sur-Morges et Montpellier. Plus...

Les rues escarpées de Lausanne ont souri aux athlètes vaudois

Triathlon A l’image de Maxime Fluri, 3e en Coupe d’Europe juniors, les régionaux ont brillé lors du 24e Triathlon de Lausanne. Plus...

Maxime Fluri monte sur le podium

Triathlon L'Aiglon de 18 ans réalise une performance de choix en se hissant à la 3e place de la Coupe d'Europe juniors à Lausanne. Plus...

Sylvain Fridelance crée l’exploit en Hongrie

Triathlon Le triathlète de Saint-Barthélemy est devenu samedi vice-champion d’Europe M23. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...